Après Google, le fisc sévit contre Booking.com

02 juin 2016 à 11h24
0
Google, McDonalds et autres Apple ne sont pas les seuls à être dans le viseur des autorités fiscales françaises. Le fisc demande au site Booking.com de régler 356 millions d'euros, ce qui représente la somme qu'aurait dû reverser la société au titre de l'impôt sur les sociétés et la TVA entre 2003 et 2012.

Selon Paris Match, un document émis au gendarme américain de la bourse par Priceline Group, la maison mère de la centrale de réservation hôtelière en ligne, indique que les autorités du territoire demandent bel et bien cette somme. Selon le fisc, la société doit régler ces impôts sur le territoire dans la mesure où elle y réalise une activité propre (établissement stable). De son côté, Booking considère que ces impôts ont déjà été acquittés aux Pays-Bas, Etat dans lequel la société possède son siège européen et où la fiscalité est bien plus généreuse.

La plateforme de réservation hôtelière n'est pas la seule à être dans le viseur des autorités fiscales. Google France a récemment été la cible d'une perquisition dans ses propres locaux. Des fonctionnaires étaient accompagnés de magistrats du parquet national financier. Une plainte avait été déposée par le ministère des Finances concernant une présumée évasion fiscale de la filiale française de Google.

08368402-photo-booking-com-vacances.jpg


De son côté, Booking entend faire valoir ses droits et devrait agir en justice. Outre la France, elle devra également agir en Italie, pays dans lequel les autorités reprochent également à la plateforme ses pratiques d'esquive fiscale.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung : 512 Go et 1 500 Mo/s pour un SSD de un gramme
Game of Thrones : HBO traque le piratage de la série sur les sites pornographiques
Une Tesla Model 3 plus aboutie en fin d'année, avec ou sans Autopilot ?
Fallout 4 : les mods sont enfin disponibles sur Xbox One, plus tard en juin sur PS4
Google simplifiera l'accès aux paramètres de vie privée via un
Elon Musk veut envoyer des hommes sur Mars dès 2024
Euro 2016 : la Tour Eiffel aux couleurs des fans les plus actifs
Vivaldi 1.2 : des raccourcis à la souris personnalisés
Carburant : l'appli GPS Sygic vous aide à réduire vos frais
Le OnePlus 3 présenté le 14 juin, le système d'invitation abandonné
Haut de page