Après Google, le fisc sévit contre Booking.com

02 juin 2016 à 11h24
0

En France, les services fiscaux sont entrés dans une phase active. Après une perquisition dans les locaux de Google, le site de réservation Booking.com est à son tour épinglé et doit payer une amende de 356 millions d’euros.

Google, McDonalds et autres Apple ne sont pas les seuls à être dans le viseur des autorités fiscales françaises. Le fisc demande au site Booking.com de régler 356 millions d'euros, ce qui représente la somme qu'aurait dû reverser la société au titre de l'impôt sur les sociétés et la TVA entre 2003 et 2012.

Selon Paris Match, un document émis au gendarme américain de la bourse par Priceline Group, la maison mère de la centrale de réservation hôtelière en ligne, indique que les autorités du territoire demandent bel et bien cette somme. Selon le fisc, la société doit régler ces impôts sur le territoire dans la mesure où elle y réalise une activité propre (établissement stable). De son côté, Booking considère que ces impôts ont déjà été acquittés aux Pays-Bas, Etat dans lequel la société possède son siège européen et où la fiscalité est bien plus généreuse.

La plateforme de réservation hôtelière n'est pas la seule à être dans le viseur des autorités fiscales. Google France a récemment été la cible d'une perquisition dans ses propres locaux. Des fonctionnaires étaient accompagnés de magistrats du parquet national financier. Une plainte avait été déposée par le ministère des Finances concernant une présumée évasion fiscale de la filiale française de Google.

08368402-photo-booking-com-vacances.jpg


De son côté, Booking entend faire valoir ses droits et devrait agir en justice. Outre la France, elle devra également agir en Italie, pays dans lequel les autorités reprochent également à la plateforme ses pratiques d'esquive fiscale.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top