PC en France : Asus décolle, Acer décroche

0

Les ventes de PC en France ne sont pas bien différentes de celles à l'international. D'après le cabinet Gartner, elles ont reculé de 5,7 % au premier trimestre 2016, comparé à la même période un an plus tôt, avec 2 millions de machines écoulées, dont une moitié de portables. Les ventes aux professionnels ont reculé de 1 %, alors que les entreprises sont toujours attentistes vis-à-vis de Windows 10, et celles au grand public, ont décroché de 11 %.


Gartner explique que désormais, le processus de renouvellement est plus complexe. La raison tiendrait à la multiplication des formats (2-en-1, convertibles, détachables, hybrides), qui font tous plus ou moins la même chose, mais contribuent à diversifier une offre de portables déjà éclatée entre ordinateurs classiques, Ultrabook et Netbooks (certes, devenus marginaux). Globalement, le format hybride remporterait l'adhésion du public.

La TNT HD, responsable mais pas coupable

HP reste le numéro un en France, avec 24,3 % des parts de marché, mais une faible croissance (3,5 %), qui contraste avec celle de son poursuivant, Asus, en hausse de 8,6 % sur un an. Cette progression lui permet de distancer un peu plus encore Lenovo - pourtant leader mondial -, avec 17,7 % des ventes, contre 16,2 % pour le chinois, en déclin annuel de 12,8 %. Si Dell parvient à stagner, Acer dégringole de 28,6 %, avec 9,1 % des parts.


0320000008450296-photo-ventes-pc-france-1q-2016.jpg
Livraisons de PC en France au premier trimestre 2015 - Source : Gartner.



Gartner estime que les ventes au grand public ont été dégradées par le passage à la TNT HD, qui aurait provoqué des renouvellements de téléviseurs (pas forcément justifiés d'un point de vue technique d'ailleurs). Le marché en France est dans la moyenne européenne (-7,6 %), et pourrait repartir à la hausse d'ici le troisième trimestre.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page