Vivendi repart à l’assaut de Gameloft pour mieux croquer Ubisoft

01 mars 2016 à 10h12
0
La dernière offre de rachat de Gameloft par Vivendi a été repoussée par l'éditeur de jeux vidéo sur mobiles. Face à ce refus, le groupe de Vincent Bolloré repart à l'offensive et formule une nouvelle proposition d'acquisition du capital de la société. L'offre passe de 6 euros par action à 7,20 euros.

Dans le même temps, Vivendi continue de prendre de nouvelles parts au sein d'Ubisoft. La multinationale détient désormais 15,66 % du capital contre 14,9 % jusqu'à présent. Elle se fait à présent plus pressante et va continuer son ascension progressive dans l'objectif de contrôler l'éditeur de jeux vidéo.

Pour contrer cette menace, Ubisoft serait à la recherche de nouveaux investisseurs, capables de servir de partenaires. Toutefois, personne ne serait actuellement en mesure de soutenir financièrement Gameloft ou Ubisoft.

0258000007724103-photo-iron-man-3-gameloft.jpg

Face à cette prise de contrôle rampante, la famille Guillemot, fondatrice de Gameloft détient toujours 20,29 % du capital de la société. Elle peut encore faire barrage à la poussée de Vincent Bolloré malgré les assauts répétés de ce dernier.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top