Les internautes pourraient accéder aux montages fiscaux des multinationales

0
Les pratiques d'esquive fiscale des multinationales agacent les autorités européennes. Afin de les pousser à être plus transparentes, la Commission européenne souhaite que les administrations fiscales communautaires mais également les internautes puissent avoir un accès à leurs informations fiscales.

A terme, chaque multinationale qui dispose d'une activité sur notre territoire pourrait être contrainte de publier pays par pays ses activités et ses résultats, ses données comptables et fiscales. Pierre Moscovici, commissaire européen à la Fiscalité milite actuellement en ce sens au sein des instances communautaires.

Interrogé par France Inter, le responsable rappelle que « l'OCDE a fixé une norme que nous allons transposer au niveau européen qui est que désormais ces données comptables et fiscales seront disponibles entre administrations fiscales, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ».

0258000008329346-photo-evasion-fiscale-europe.jpg

Un internaute pourra également consulter ces informations. Dès le mois d'avril, de premières mesures devraient être prises dans cette direction. L'Europe entend par là mobiliser les citoyens sur la question des pratiques fiscales des géants du numérique tels qu'Apple, Google, Facebook ou Amazon.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

#OnVautMieuxQueCa : la réforme du travail, cible de youtubeurs
Cyclisme : comment un phare connecté rend la route plus sûre
Bouygues Telecom veut 15% d'Orange
Les montres et bracelets Garmin deviennent de vrais coachs
Les numéros en 118 épinglés pour leurs tarifs
Backdoors sur iPhone d’Apple : un
Fallout 4 : le kit de création sur PC en avril, plus tard sur consoles
Valve utilise un robot de Portal pour tester votre PC pour la réalité virtuelle
Rencontre avec Rick Osterloh : Motorola serein sur la fusion avec Lenovo
Infos US de la nuit : Apple travaille à encore plus sécuriser l’iPhone
Haut de page