En quête de renouveau, Angry Birds perd son PDG

Par
Le 11 décembre 2015
 0
L'éditeur finlandais d'Angry Birds n'est toujours pas à la fête. Rovio perd son PDG et remet à plat son organisation interne.

Les mois se suivent et se ressemblent pour Rovio, la société à qui l'on doit la série de jeux Angry Birds. L'éditeur demeure en difficultés financières dans la mesure où il ne parvient plus à générer de la croissance. Face à cette situation compliquée, le groupe basé en Finlande opère de nouveaux changements dans son organisation.

Son PDG Pekka Rantala annonce son départ, une année seulement après sa prise de poste. En conséquence, les deux divisions de Rovio (Jeux et médias) disposeront de davantage d'indépendance. Selon Reuters, deux dirigeants prennent les rênes de ces entités et seront chargés de leur retrouver une croissance forte.

Ce départ fait suite à la décision de la société de se séparer d'un tiers de ses effectifs, soit 213 collaborateurs. Un choix lourd alors que la direction avait déjà taillé dans sa masse salariale dès 2013. A l'époque, Rovio avait dû licencier 130 salariés.

0258000008080906-photo-angry-birds.jpg

Malgré ces décisions, l'équation demeure la même pour Rovio. Auteur du succès planétaire Angry Birds, l'éditeur a tenté de décliner sa licence à l'envi sans pour autant parvenir à générer des croissances fortes. La société entend désormais se relancer par le biais des films. Angry Birds 3D devrait sortir en mai 2016 et doit servir de locomotive au groupe pour relancer ses ventes et générer des partenariats de licence.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top