Smartphones : le marché ralentit mais pas Apple et ses iPhone

Par
Le 04 décembre 2015
 0
Les ventes mondiales de smartphones sont en décélération. Dans ce contexte, Apple devrait conserver une croissance très forte et Android demeurer une place forte.

Le marché mondial des smartphones continue sa décélération. En 2015, sa croissance passe en dessous des 10% (9,8%), 1,43 milliard de ces téléphones portables se sont vendus dans le monde. Le secteur reste solide mais c'est la première fois qu'il affiche une croissance à un chiffre, signe que certaines régions se sont déjà équipées en smartphones.

Plusieurs facteurs permettent d'expliquer cette décélération. La Chine et plus globalement la région Asie-Pacifique ne connaît plus les croissances insolentes de ces dernières années. Quant à la demande en Europe de l'Ouest, elle reste faible d'autant que la progression de la région Proche-Orient ne comble pas ce ralentissement.

Dans ce constat, Apple devrait tout de même tirer son épingle du jeu. La croissance des ventes d'iPhone a été de 17,3% en 2015, la marque représente désormais 15,8% du marché des smartphones. Sa progression demeure forte mais pourrait, selon les prévisions d'IDC, diminuer, autour de 14,1% en 2019. Sur l'année, Apple a vendu environ 226 millions d'iPhone.

02bc000008269318-photo-idc-2015-smartphones.jpg

Côté système d'exploitation mobile, Android reste une forteresse imprenable. Le service de Google a connu cette année une progression de 9,5% mais stabilise sa part de marché autour de 81%. Au niveau mondial, la part de terminaux vendus sous Windows Phone continue de se réduire. La chute est de 10,2% en 2015, considère IDC.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top