Aux portes de la bourse, Deezer jette l'éponge

Thomas Pontiroli
28 octobre 2015 à 11h18
0
En entrant sur Euronext Paris, Deezer aurait été la première société de streaming musical à devenir publique, avant même le n°1 mondial Spotify. Les conditions n'étaient pas réunies.

Deezer n'entrera pas en bourse le 30 octobre comme prévu. Dans un communiqué lapidaire, la plateforme de streaming a annoncé mardi 27 au soir, qu'elle reportait ce projet à plus tard. La raison : les « conditions de marché ». Les résultats inférieurs aux attentes de Netflix au 3e trimestre, le décrochage boursier de plus de 30 % de la webradio Pandora et le succès galopant d'Apple Music auraient refroidi les investisseurs.

Selon une source bancaire citée par Reuters, Deezer n'est pas parvenu à remplir son carnet d'ordres pour mener son projet à terme. Le français prévoyait d'émettre 8,24 millions d'actions nouvelles, entre 36,40 et 46,29 euros par titre. Cela lui aurait permis de lever environ 300 millions d'euros. Dans son communiqué, Deezer rassure sur ses capacités de financement et dit être bien positionné pour poursuivre sa croissance.

Un modèle toujours en perte

La société a expliqué aux Echos qu'elle n'avait pas tout dépensé des 100 millions d'euros levés en 2012. Mais Deezer est très loin du n°1 mondial Spotify et ses 20 millions d'abonnés payants - 7 fois plus que le français. Il a aussi besoin de financements pour se développer à l'international, toucher de nouveaux clients et ne pas se laisser faire face à la concurrence : en quatre mois, Apple Music a déjà 6,5 millions de clients payants.


0280000008223050-photo-deezer-r-sultats.jpg
Au fil du temps, Deezer réduit ses pertes mais à un rythme assez lent - Crédit : Clubic.


Sans donner plus de détails sur ses intentions, la société affirme qu'elle « évaluera ses différentes options de financement dans le futur ». Une levée de fonds privée ? Une nouvelle tentative de cotation publique ?
En attendant, Deezer perd de l'argent. Fondée en 2007, l'entreprise prévoit d'atteindre l'équilibre seulement en 2018. Ce problème, partagé par de nombreux acteurs du streaming, a de quoi freiner les investisseurs.


0280000008223064-photo-deezer-actionnariat.jpg
Actionnariat actuel de Deezer - Crédit : Clubic.



À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
En France, une campagne est lancée contre la
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
En remplacement du Taser, la police américaine teste un lasso

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top