Netflix : coup de frein dans les inscriptions

Par
Le 15 octobre 2015
 0
Netflix a connu son deuxième « coup de mou » dans les inscriptions aux États-Unis.

Le recrutement de nouveaux abonnés chez Netflix patine aux États-Unis. Enfin, aux yeux des investisseurs, qui ont sanctionné le titre de près de 15 % à l'annonce de ses résultats du troisième trimestre. Car le site de SVOD a tout de même séduit 880 000 membres de plus, contre 1,15 million espérés. La dernière fois qu'il avait déçu, la raison se trouvait dans une hausse tarifaire, ce qu'il a répété en octobre. Là, ce serait différent.

Netflix justifie ce ralentissement des recrutements par la transition en cours, aux États-Unis, des cartes à bande magnétique vers les cartes à puce. Une migration de grande ampleur qui aurait provoqué des rejets de paiement et donc, faussé les statistiques de recrutement. Si bien que la plateforme table sur un rattrapage des inscriptions sur le trimestre en cours aux États-Unis, qu'il estime à 1,65 million, en dépit de l'inflation.

Les autres pays plus dynamiques


La locomotive de Netflix, désormais, c'est l'international. La plateforme de SVOD y a dépassé ses objectifs avec 2,74 millions de nouveaux inscrits, alors qu'elle en attendait 2,4 millions. D'ici la fin de l'année, Netflix pense recruter 3 millions de membres dans le reste du monde, pour atteindre au total (tous pays confondus) 74 millions d'utilisateurs, contre 69 millions aujourd'hui - dont environ deux tiers sont situés sur son sol.

En France, selon le cabinet NPA Conseil, Netflix a attiré 900 000 abonnés en une année, en ligne avec son scénario optimiste. C'est aussi à peine plus que CanalPlay, qui recense officiellement 700 000 inscrits.


08207562-photo-netflix-q3-2015.jpg
Résultats détaillés de Netflix au troisième trimestre 2015 - Source : Netflix.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Netflix

scroll top