Spotify, n°1 mondial du streaming musical, est toujours en perte

Thomas Pontiroli
26 novembre 2014 à 10h48
0
Leader incontesté du streaming musical, Spotify a amélioré son chiffre d'affaires de 74% l'an dernier, mais alors qu'il est profitable en France, la rentabilité n'est toujours pas là à l'échelle mondiale.

Le chiffre d'affaires de Spotify a crû à vive allure en 2013. Pourtant, le service de streaming numéro un dans le monde perd toujours de l'argent. Six ans après sa création, la plateforme musicale a atteint les 747 millions d'euros de recettes - sept fois plus que Deezer ! Le rythme de croissance est toujours soutenu, avec une amélioration de 74% sur un an. Mais Spotify reste étranglé par les royalties qu'il reverse aux ayants droit.


01B8000007776747-photo-spotify.jpg
Spotify compterait plus de 50 millions d'utilisateurs en 2014.


Toujours 70% du chiffre d'affaires de la société revient aux majors du disque. Une situation qui empêche l'entreprise d'atteindre l'équilibre et la contraint, encore une fois, à publier une perte. Sur l'année étudiée, elle atteint 57,8 millions d'euros. C'est toutefois mieux que l'année précédente, où Spotify affichait un trou dans ses comptes de 86,7 millions. Un bilan qui contraste avec celui de la France et de la Grande Bretagne.

Le suédois a, pour la première fois, atteint l'équilibre dans ces pays. Comme nous le rapportions le 20 novembre, Spotify a réalisé 18,75 millions d'euros de chiffre d'affaires dans l'Hexagone pour un peu plus de 310 000 euros de profits. Outre-Manche, la société a même dépassé les 3 millions d'euros de bénéfices.

Comptes payants : 91% des recettes



Cette réussite, le spécialiste du streaming l'attribue à ses abonnés premiums. D'après The Guardian, 91% du chiffre d'affaires de Spotify provient des abonnements payants contre 9%, donc, pour la publicité. Cela ne signifie pas pour autant que la société tourne le dos à ce format. Le 8 septembre, elle annonçait son intention de mettre le cap sur des annonces vidéo en échange de 30 minutes d'écoute musicale sans interruption.

Les premières campagnes de ce genre sont attendues en fin d'année et ont vocation à attirer de nouveaux annonceurs, plus enclins à investir dans la vidéo - c'est le format publicitaire le plus rémunérateur en ce moment. Alors que Spotify a développé son service sur 32 nouveaux marchés l'an dernier, et est passé de 24 millions d'utilisateurs actifs en avril 2013 à plus de 50 millions, il lui faudra monétiser cette audience.


A lire également :






Télécharger Spotify pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top