Spotify atteint l'équilibre en France pour la première fois

Thomas Pontiroli
20 novembre 2014 à 17h48
0
Le modèle économique de Spotify, basé sur les abonnements payants et la publicité, commence à payer. Rentable pour la première fois au Royaume-Uni en 2013, il transforme maintenant l'essai en France.

Le streaming musical a pris l'avantage sur le téléchargement à l'acte en France, et cela profite à Spotify. Le suédois est parvenu à atteindre l'équilibre dans l'Hexagone sur l'exercice 2013. C'est une première pour lui. L'Expansion cite plusieurs raisons expliquant ce résultat : croissance des abonnés premiums de 76% sur un an, hausse des revenus publicitaires, progression du chiffre d'affaires de 66% et efforts marketing accrus.


01B8000007766691-photo-spotify.jpg


En 2013, Spotify a donc réalisé 18,75 millions d'euros de recettes dans le pays, dont 311 426 euros de bénéfice net. Cet indicateur a de quoi rassurer sur un modèle de distribution réputé difficile à rentabiliser, notamment parce que les ayants-droit prélèvent environ 70% des recettes. Il contredit enfin les charges de l'Adami en septembre. L'association chargée des droits des artistes-interprètes affirmait que « le streaming premium est aujourd'hui un marché artificiel (...) porté essentiellement par l'accord Orange/Deezer » - fini le 2 octobre.

Si Spotify a lui aussi été intégré à une offre mobile (au Carré de SFR en août 2011), ça n'est plus le cas depuis le mois de mai 2014. Il faudra voir si le service aura souffert de ce changement. Spotify compte aussi sur un opérateur (Vodafone) au Royaume-Uni. En 2013, il y a amélioré ses recettes de 41% à 164 millions d'euros. En un an, il est passé d'une perte de 14 millions d'euros à un profit de 3,2 millions. Une première également.






A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
scroll top