Windows 10, insuffisant pour relancer les PC ?

Par
Le 27 août 2015
 0
Le nouveau système d'exploitation, lancé par Microsoft le 29 juillet, ne parviendra pas à redynamiser les ventes d'ordinateurs pendant encore au moins une année, prévoit IDC.

Attendu comme le messie par les fabricants de PC, Windows 10 est arrivé (le 29 juillet), a été installé sur un certain nombre de machines (75 millions) mais, selon IDC, il n'est pas encore capable de relancer les ventes du secteur, en proie à une lente érosion. Dans une étude sur les perspectives à cinq ans de l'industrie du PC, le cabinet d'analyse prévoit que les livraisons cèderont 8,7 % en 2015... quatre fois moins bien qu'en 2014.

Pourtant, Windows 10 a bénéficié d'un accueil positif du public, et d'aucuns s'accordent à dire que le nouveau système d'exploitation de Microsoft a su réunir le meilleur de ses prédécesseurs. Mais le problème ne réside pas dans ses fonctionnalités. Selon IDC, la principale raison à ce manque de dynamisme dans les ventes tient principalement à la gratuité de la migration depuis Windows 7 et 8/8.1 - cela ne concerne pas les entreprises.

08148774-photo-pc-2015-2019-idc.jpg

Les consommateurs ne seraient donc pas encouragés à renouveler leur machine. Un statu quo qui pourrait durer encore au moins une année, soit la durée de la gratuité de la mise à jour. Autre problème : les magasins ont encore des ordinateurs sous Windows 8/8.1 plein les bras. Et ils ont de plus en plus de mal à les vendre.

En attendant le 29 juillet 2016, date à partir de laquelle Windows 10 sera payant pour tout le monde, IDC n'attend pas de reprise, d'autant que les fabricants devraient se montrer attentistes, contribuant à l'état de relative pénurie en boutique. D'ici l'année prochaine, le cabinet anticipe néanmoins une reprise, portée par les entreprises, les ordinateurs portables (surtout les 2-en-1 et « Ultraslim ») et enfin les pays émergents.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top