Rémy Martin : du NFC pour un cognac sans contrefaçon

06 juillet 2015 à 16h53
0
Munie d'une pastille NFC, la future bouteille de cognac connectée Rémy Martin doit permettre de prévenir les contrefaçons. Elle devrait aussi servir les desseins marketing de la maison de Cognac.

Bête noire de l'industrie du luxe, la contrefaçon n'épargne pas les produits de bouche, à commencer par les vins et les alcools. Les grandes maisons sont donc en recherche constante de moyens et techniques qui leur permettraient de garantir l'authenticité de leurs produits, particulièrement à l'export. Les technologies de communication en champ proche (NFC) font partie du lot, comme en témoigne l'expérience que s'apprête à mener le cognac Rémy Martin.

D'ici la fin de l'année, le groupe distribuera en Chine des bouteilles cognac dont le goulot comportera une pastille NFC. Il suffira de poser un smartphone compatible sur le bouchon pour que ce tag transmette la carte de visite de la bouteille à une application mobile dédiée, qui en certifiera la provenance. On pourra également signaler par le biais de cette application l'ouverture de la bouteille, avec la promesse de recevoir contenus, bonus ou promotions destinés à assurer la fidélisation du client.

Ces bouteilles « Rémy Martin CLUB » seront d'abord distribuées dans les bars et boîtes de nuit chinois, avant d'être étendues aux autres pans du réseau de distribution chinois de la marque.

012C000008101254-photo-selinko-r-my-martin.jpg

Rémy Martin exploite ici la technologie de la startup d'origine belge Selinko, qui planche depuis 2012 à la mise au point de solutions sans contact promettant traçabilité et lutte contre la contrefaçon tout en ouvrant un nouveau canal de marketing direct. Selinko, qui vise tout particulièrement l'univers du luxe, des parfums aux produits de bouche, a levé un million d'euros en 2014 pour financer son développement.



Sur le sujet, voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top