Revente de Dailymotion : Stéphane Richard calme les ardeurs

Thomas Pontiroli
05 décembre 2014 à 11h04
0
Stéphane Richard a poussé un « coup de gueule » contre la presse, apprend le journal Les Echos. Le PDG d'Orange rappelle qu'il ne veut pas forcément revendre Dailymotion, mais il ne l'exclut pas non plus...

« Je ne cherche pas à vendre coûte que coûte Dailymotion », le message de Stéphane Richard se veut clair, et concerne surtout la presse qui s'est émue des dernières rumeurs de revente de Dailymotion. Le patron d'Orange - propriétaire de la plateforme de streaming - a profité du Sommet de l'économie à Paris pour tancer assez vertement les médias, s'affirmant « contre la peopolisation des sujets économiques ».


0230000006050382-photo-affaire-tapie-st-phane-richard-mis-en-examen.jpg


« Nous sommes l'actionnaire unique de Dailymotion, qu'on nous laisse mener ce dossier comme on l'entend. On n'est pas obligé d'épier tous nos déplacements, tous nos contacts pour voir qui j'ai vu, à qui j'ai parlé », s'est emporté le PDG de l'opérateur, cité par Les Echos. Le dirigeant, irrité, a insisté sur le fait qu'il ne souhaitait pas nécessairement revendre la plateforme de streaming, mais juste « accélérer les développements ».

Son avenir n'est pas en France

Stéphane Richard a expliqué ne pas savoir s'il était prêt à céder le contrôle de Dailymotion, et que cela dépendrait des opportunités. Il a ajouté qu'Orange apportait, certes, « une forme de stabilité » au service de vidéo, mais qu'en tant qu'opérateur, la maison-mère ne pourrait pas suffire à tous ses besoins. Sachant que le site tire 80% de ses recettes de l'international, son avenir « n'est pas en France », a poursuivi le PDG.

Parmi les pistes d'évolution de la plateforme pour ne pas se faire marginaliser face à YouTube et Netflix, Stéphane Richard a d'ores-et-déjà exclu la possibilité d'en faire un service de contenus payants. En tout cas, pas tant qu'Orange en sera le propriétaire. La raison principale : ce tournant supposerait des investissements de plusieurs centaines de millions d'euros, alors que l'opérateur y a déjà investi 200 millions d'euros.


A lire également :



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top