Xiaomi devient le 3e constructeur de smartphones grâce aux pays émergents

30 octobre 2014 à 15h12
0
Avec une croissance de 211,3% de ses livraisons au 3e trimestre, Xiaomi a conquis la 3e place du top 5 des fabricants de smartphones publié par IDC et Strategy Analytics. La marque chinoise a vu sa part de marché et ses livraisons décoller dans les pays émergents, tirant ainsi ses résultats vers le haut.

Xiaomi n'était même pas au top 5 un trimestre plus tôt. Pourtant, au dernier classement de l'institut IDC, le fabricant dépasse Lenovo et se hisse au 3e rang des plus importants constructeurs de smartphones du monde en termes de volumes de livraisons et de parts de marché. Une information confirmée par le bureau Strategy Analytics, qui parvient à la même conclusion.

Selon les chiffres d'IDC, Samsung reste en tête du classement malgré un déclin de 8,2% de ses livraisons de smartphones. Le Coréen est toujours suivi par Apple, qui réalise son plus important volume de livraisons pour un troisième trimestre (39,3 millions de terminaux), grâce aux ventes de la nouvelle génération d'iPhone et du maintien de la génération précédente. Vient ensuite Xiaomi, puis Lenovo et LG dont les résultats s'améliorent également. En revanche, Strategy Analytics place plutôt LG en 4e position et Huawei en 5e.

0208000007719445-photo-top-5-des-constructeurs-de-smartphones-idc.jpg


La plus large progression vient tout de même de Xiaomi, qui a livré 17,3 millions d'appareils durant le 3e trimestre de l'année, ce qui porte sa part de marché à 5,3%. Un bond vertigineux par rapport aux résultats de l'entreprise un an plus tôt. Au 3e trimestre 2013, le fabricant chinois n'avait livré que 5,6 millions de terminaux. Cela représente donc une croissance de 211,3%.

Une forte progression dans les marchés émergents

Xiaomi a su s'imposer dans les marchés émergents, qui portent les livraisons mondiales de smartphones au-dessus des 300 millions d'unités (+25,2% par rapport à 2013) pour le second trimestre consécutif. En septembre, IDC avait d'ailleurs publié une étude montrant que la croissance du secteur était tirée par les marchés émergents, tandis que les marchés matures, de plus en plus saturés, ont tendance à ralentir.

Dans ces pays, les principaux leviers de croissance se situent sur les segments de l'entrée et du milieu de gamme. Précisément là où Xiaomi est le plus présent. Même si IDC note que le Mi4 n'est pas étranger au succès de la marque. Lancé au mois d'août, l'appareil est parvenu à se positionner comme une alternative aux terminaux haut de gamme de la concurrence, explique le cabinet.

Pour Strategy Analytics, la progression de Xiaomi tient surtout à ses résultats en Chine, où la marque est très populaire. Au mois d'août, le fabricant a détrôné Samsung dans le pays, dont la part de marché atteint désormais 12%. Les smartphones commercialisés par Xiaomi, jusqu'à 5 fois moins chers que ceux de son homologue coréen, ont permis à la société d'atteindre 14% de part de marché au 3e trimestre, avec une croissance de 240%.



Contenu relatif :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Spotify rénove et répare enfin son application iPad
Tim Cook, PDG d'Apple, fait son coming out
Pourquoi µBiome veut que vous lui refiliez vos microbes
Blend Web Mix : trois startups finalistes font leur pitch
Loi anti-terrorisme : les députés confirment le blocage des sites faisant l'apologie du terrorisme
IBM intègre Twitter à ses outils d’analyse de données dans le cloud
Blend Web Mix : les enjeux du e-commerce en 2014
YouTube passe à 60 fps : des vidéos plus fluides et plus nettes en voie de démocratisation ?
La Cnil demande à Apple Retail France de ne plus filmer en permanence ses salariés
Les smartphones font finalement plonger les résultats de Samsung (màj)
Haut de page