Publicis poursuit ses efforts sur le numérique avec Matomy

Thomas Pontiroli
13 octobre 2014 à 12h42
0
Depuis l'échec de la fusion avec Omnicom, Publicis multiplie les annonces importantes sur le numérique. Après un contrat avec Facebook, il s'offre 20% de Matomy, expert de la pub à la performance.

Le géant français Publicis vient de s'offrir 20% du capital de Matomy, une entreprise israélienne spécialisée dans le marketing à la performance (l'annonceur n'est facturé que lorsqu'un objectif est atteint comme un certain volume de clics ou de ventes), confirmant ses efforts dans le numérique. A 227 pence par action, cette prise de participation pèse environ 50 millions d'euros, à laquelle s'ajoute une option d'achat de 4,9%.


0140000007679879-photo-matomy.jpg


« Notre objectif est de devenir le référent mondial de la performance et, avec Publicis comme principal actionnaire, nous serons en mesure de créer un écosystème plus mature et plus durable, offrant désormais aux annonceurs une capacité inédite d'assurer et de mesurer la participation, la conquête et la fidélisation des clients », se félicite dans un communiqué, Ilan Shiloah, le président de cette société fondée en 2007.

La vidéo au cœur de la croissance



Matomy a finalisé son introduction à la bourse de Londres en juillet dernier et a publié un résultat net quadruplé au premier semestre, grâce au dynamisme du mobile et de la vidéo. Publicis a tout à gagner sur ce segment - ce fut tout le sens du partenariat à 500 millions de dollars signés avec Facebook au printemps, et portant sur la diffusion de publicités vidéos sur le réseau social ainsi que sur Instagram. De 2013 à 2014, les dépenses en vidéo publicitaire ont bondi de 56% aux Etats-Unis, selon eMarketer, à 6 milliards de dollars.

Ces trois dernières années, le chiffre d'affaires de Matomy est passé de 106,7 millions de dollars à 193,5 millions, soit un taux de croissance de 34,7%, que la société explique par le rachat de MediaWhiz en 2013 mais aussi par le lancement de l'offre vidéo sur les différents médias. Sur la même période, Matomy est passé de 861 clients actifs à environ 1 600, parmi lesquels des sociétés comme American Express, HSBC ou Experian.

« Avec Matomy, nous allons continuer à construire et à promouvoir un environnement ouvert favorisant les échanges d'idées et d'innovation, ce qui est essentiel pour conserver une longueur d'avance face aux transformations de l'ère numérique », commente Maurice Lévy, le président de Publicis. Depuis l'échec de la fusion avec Omnicom, le français est plus que jamais contraint d'acquérir des savoir-faire technologiques.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top