Kim Dotcom veut introduire Mega en bourse en rachetant une entreprise néo-zélandaise

25 mars 2014 à 16h56
0
Kim Dotcom a une nouvelle lubie : faire entrer en bourse son site Mega. Pour ce faire, le magnat du Web compte racheter une entreprise déjà cotée en Nouvelle-Zélande, pour 130 millions d'euros.

00FA000007127624-photo-mega-sync.jpg
Ce n'est pas parce qu'il risque une extradition prochaine aux Etats-Unis et un éventuel procès riche en enjeux que Kim Dotcom a arrêté de faire des affaires. Le fondateur de feu Megaupload, et plus récemment de Mega, souhaite que ce dernier soit coté en bourse. Mais comme la plateforme de stockage en ligne ne répond pas aux critères, Kim Dotcom a un autre plan : racheter une entreprise déjà cotée pour y intégrer Mega et émettre des actions supplémentaires.

C'est sur la société TRS Investments que Dotcom a jeté son dévolu : l'entreprise a publié le 25 mars un communiqué de presse, de concert avec Mega, pour annoncer que l'opération de rachat était en cours. Une démarche évaluée à 210 millions de dollars néo-zélandais, soit environ 130 millions d'euros.

L'accord entre les deux entreprises prévoit que TRS prenne le nom de Mega après le rachat. 700 millions d'actions supplémentaires, à 30 cents l'unité, seront par ailleurs émises. 99% des titres de TRS seront par la suite détenus par les associés de Kim Dotcom et par son épouse, Mona, qui détiendra sa propre part. L'opération devrait être achevée d'ici à la fin du mois de mai.

Kim Dotcom a récemment démissionné de son poste de PDG de Mega pour se concentrer sur l'affaire Megaupload, qui l'oppose aux Etats-Unis. L'audience concernant son extradition potentielle de Nouvelle-Zélande est programmée pour avril prochain. Néanmoins, l'annonce de cette transaction financière concernant Mega tend à démontrer que Kim Dotcom ne lâche rien, et on peut même clairement y voir un nouveau pied de nez à la justice américaine, qui souhaiterait le voir condamné. En cas de procès aux Etats-Unis, Dotcom et ses associés dans l'affaire Megaupload risquent jusqu'à 20 ans de prison.

Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Conseil national du numérique met en avant les talents français du Code
Brevets : Apple remporte une victoire contre Samsung au Japon
HTC lance le HTC One (M8), son nouveau smartphone haut de gamme
Créateur de JavaScript, Brendan Eich prend la tête de Mozilla
Vente, rapprochement : Virgin Mobile réfléchit à son avenir
Box prépare son entrée en bourse, veut lever 250 millions de dollars
Photowall for Chromecast : des soirées diapo collaboratives en famille ou entre amis
Insolite : ils diffusent des pistes silencieuses sur Spotify pour financer leur tournée
Netflix s'interroge sur les conditions de son installation en France
Therm-App : une caméra thermique pour smartphones Android
Haut de page