En français, un éditeur pure player se dit "tout en ligne"

24 mars 2014 à 10h44
0
Il n'est désormais pas juste de dénommer un éditeur spécialisé dans la publication de contenus en ligne un « pure player ». La Commission générale de terminologie et de néologie indique que le terme exact à utiliser doit être « tout en ligne ».

00FA000001666962-photo-logo-de-la-r-publique-fran-aise-marg.jpg
La dernière décision en date de la Commission générale de terminologie et de néologie a été publiée ce dimanche au Journal officiel. Cette autorité précise comment on doit désormais nommer les éditeurs qui exercent leur activité « exclusivement dans l'internet, ou de cette activité elle-même ».

Si le terme pure player est à proscrire, il convient d'utiliser le terme éditeur « tout en ligne » pour qualifier ce type de société, éditrice ou distributrice de contenus sur Internet. « On parle par exemple d'un journal tout en ligne ou encore de l'édition tout en ligne », précise ainsi la Commission.

Les éditeurs tout en ligne de la Toile vont donc pouvoir publier cette annonce en utilisant le mot-dièse approprié sur leurs réseaux sociaux ou bien encore utiliser une infolettre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

FrostWire : quand BitTorrent et monnaies virtuelles font bon ménage
Distributeurs de billets : Linux pour remplacer Windows XP ?
Racheté par Stargate Capital, Loewe tente de renaître
Asus Essence STX II : nouvelles cartes son pour mélomanes et cinéphiles exigeants
Android : une faille de sécurité détectée dans le système de mise à jour de l'OS
Google intègre son format d'image WebP à YouTube, pour un chargement plus rapide des pages
LG lance ses ampoules connectées, qui clignotent en cas d'appel téléphonique
Twitter met un terme à son application Twitter Music
Sondage : avez-vous déjà été confronté à une tentative de phishing ?
Revue de Web : Chats géants et GoPro volantes !
Haut de page