BYOD : IBM s'empare de Fiberlink Communications

14 novembre 2013 à 08h35
0
IBM améliore ses atouts en matière de BYOD et annonce avoir fait l'acquisition de Fiberlink Communications. La société est spécialisée dans la gestion sécurisée des transactions mobiles.

00FA000006001618-photo-ibm-logo.jpg
IBM renforce sa stratégie d'accompagnement des professionnels en faisant l'acquisition de l'éditeur Fiberlink Communications. Ce dernier propose des solutions entrant dans le cadre du Bring your own device (BYOD) et propose une gestion sécurisée de ce type de terminaux mobiles. La société développe également des outils permettant des transactions via ces mêmes appareils mobiles.

Le montant de la transaction n'est pas mentionné mais les services édités par Fiberlink ont vocation à s'imbriquer rapidement au sein de l'ensemble de solutions d'IBM. La firme entend ainsi renforcer
son initiative baptisée MobileFirst, visant à apporter une meilleure sécurisation à l'ensemble des transactions sur mobiles.

Toujours est-il que cette acquisition suit de près d'autres mouvements de rachat de la part d'IBM dans le domaine de la mobilité. La firme a ainsi mis la main en octobre dernier sur le spécialiste du marketing mobile Xtifty ainsi que sur l'analyste des réseaux LTE The Now Factory.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AeroSkull HD et XS : Jarre décline son enceinte tête de mort
Doro Liberto 810 : un smartphone Android simplifié pour séniors et non-technophiles
Surchauffe : HP suspend la vente de son Chromebook 11
Silicon Sentier inaugure Numa, son centre dédié aux start-up
WorkSpaces : Amazon lance son Desktop as a service
Infos US de la nuit : Facebook offre 3 Mds de dollars pour Snapchat, Cisco lance un Profit Warning
Résultats : Bouygues Telecom revendique 500 000 abonnés 4G
Avion : l'Europe autorise les appareils électroniques au décollage
Jawbone UP24 : le bracelet devient connecté pour suivre son activité en temps réel
Apple sous le coup d'une enquête en Italie pour fraude fiscale présumée
Haut de page