Croissance stable pour le très haut débit au deuxième trimestre

01 juin 2018 à 15h36
0
L'Arcep a publié son Observatoire du haut et du très haut débit pour le compte du deuxième trimestre 2013. La France compte désormais près de 1,8 million d'abonnés au THD.

0104000005722220-photo-fibre-optique-orange.jpg
Le développement des abonnements au très haut débit est resté linéaire sur l'ensemble du premier semestre. L'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, a publié jeudi les résultats de son Observatoire du haut et du très haut débit pour le deuxième trimestre de l'année 2013.

La France compte donc désormais près de 1,8 million d'abonnés au très haut débit. Le marché croît ainsi de 22,4% sur un an (+324 000 abonnés) et gagne par ailleurs plus de 60 000 nouveaux souscripteurs par rapport aux trois premiers mois de l'année. Ce qui marque une décélération de la croissance.

Aujourd'hui, le THD représente près de 7,4% du marché global de l'Internet à haut débit. Sur le deuxième trimestre, l'Arcep a effectivement recensé 24,4 millions d'abonnés, soit 150 000 de plus que lors du premier trimestre. Sur un an, l'accroissement net s'élève à 1,1 million de nouveaux abonnés, soit une progression de 5%.


Pour en revenir au parc du très haut débit, l'Arcep fait savoir que la plus forte progression s'observe dans le développement de la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH). Sur un an, le marché a bondi de près de 70%, constitué désormais d'une base de 415 000 abonnements. Soit 50 000 de plus que lors du premier trimestre.

S'agissant de la FTTB (fibre optique jusqu'à l'immeuble), la prime est portée aux débits les plus élevés. En effet, le nombre d'abonnés à des offres portant sur un débit compris entre 30 Mb/s et 100 Mb/s tend à diminuer (- 5.000 abonnements par rapport au premier trimestre, avec 660 000 clients).

À l'inverse, le FTTB offrant des débits supérieurs à 100 Mb/s poursuit sa progression et confirme sa place de premier vecteur de THD, avec 690 000 abonnés. La hausse s'élève ainsi à 31% sur un an, attirant 20 000 nouveaux clients sur le trimestre.

L'autorité note une légère hausse du taux d'adoption du très haut débit en France. Il affirme ainsi que 20% des 8,98 millions de foyers reliés au très haut débit bénéficient d'une offre adéquate. La marge de progression, en dépit des hausses constatées, est encore très grande.

Le segment du haut débit n'est pas pour autant délaissé par les Français. Il a en effet gagné 85 000 nouveaux abonnés sur le trimestre. Une avancée que le régulateur explique par l'augmentation du nombre d'abonnements xDSL, puisque comme au premier trimestre, « les autres abonnements haut débit, tels que les abonnements par le câble, les abonnements en wifi, par le satellite ou la boucle locale radio (BLR) », régressent.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Etude IDC : Windows Phone passerait les 10% de parts de marché d'ici 2017
En pleine croissance, BuzzFeed ne veut pas s'arrêter là
Cyberlink Director Suite : nouvelles versions de PowerDirector et PhotoDirector
Viacom lance Paramount Channel chez les FAI
Mises à jour : Paint Shop Pro X6, WinRar 5, VMWare Player 6...
Philips : des systèmes son, du Bluetooth, de l'Apt-X
Google Drive passe en version 2.0 sur iOS
Bullrun, l'arme anti-chiffrement des données de la NSA
Apple testerait des iPhone avec un écran de 4,8 à 6 pouces
AMD publie les pilotes Catalyst 13.10 bêta
Haut de page