En France, le très haut débit progresse de 22% sur un an

01 juin 2018 à 15h36
0
Les abonnements à très haut débit ont progressé de 22% sur un an à la fin du premier trimestre 2013, indique l'Arcep. Une progression intéressante, même si le chemin est encore long.

0104000005722220-photo-fibre-optique-orange.jpg
Le marché du très haut débit tendrait-il à décoller ? À la fin du premier trimestre 2013, le marché français comptait 1,7 million d'abonnements au très haut débit (débit descendant supérieur à 30 Mbit/s, ndlr) , indique l'Arcep dans son observatoire du haut et du très haut débit. Une hausse de 22% sur un an, soit 300 000 abonnements supplémentaires.

Pour l'autorité, ces chiffres confirment l'accélération de la croissance du très haut débit. « Cet accroissement reflète deux très bons trimestres, avec chacun plus de 100 000 abonnements, soit une progression des recrutements nets de 100% par rapport au premier trimestre 2012. » Reste que le très haut débit demeure très largement minoritaire, puisqu'il ne représente que 7% du parc d'abonnés à haut débit, qui atteint 24,2 millions d'abonnements, en hausse de 5,2% sur un an (+1,2 million d'abonnés).

Sur les 1,7 million d'abonnés au THD, 365 000 bénéficiaient d'une offre à très au débit en fibre optique jusque l'abonné (FTTH). Soit 50 000 abonnements supplémentaires sur le dernier trimestre et une progression de 70% sur un an. Sur l'ensemble des abonnements FTTx, seules les offres FTTB (très haut débit en fibre optique jusqu'à l'immeuble), dont le débit est compris entre 30 Mb/s et 100 Mb/s, sont en déclin, de 2,9% sur un an (665 000 abonnés).

01C2000006009514-photo-arcep-observatoire-du-haut-et-du-tr-s-haut-d-bit.jpg

À l'inverse, les offres FTTB de 100 Mb/s et plus affichent une croissance intéressante de 37,5% sur un an, avec 675 000 abonnés au total. Rappelons que le marché du FTTx est à ce jour monopolisé par Numericable. La transition vers des offres à plus haut débit lui a donc largement profité lors du dernier trimestre, puisqu'il a vu son parc de clients progresser de façon substantielle, de 11,6% sur un an. Le succès de LaBox Fibre se retrouve donc tout à fait dans les statistiques fournies par l'Arcep.

Le régulateur ajoute que parmi les 8,9 millions de foyers éligibles au THD, 19% font effectivement l'objet d'un abonnement, un taux qui progresserait régulièrement.

Le haut débit reste évidemment largement majoritaire, avec 22,5 millions d'abonnés à la fin du trimestre (+160 000 abonnements sur le dernier trimestre). Cette croissance du haut débit s'explique par la seule progression des offres xDSL, qui pèsent pour 98% du marché avec 22,1 millions d'abonnés au total. Les autres technologies haut débit (câble, satellite, WiFi, etc) sont en régression (365 000 abonnés au total).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les logiciels de sécurité progressent de 8% grâce au BYOD
All Access : la musique à la demande de Google bientôt sur iOS
HTC travaillerait sur une version
Nuance confirme travailler avec Apple et donne sa vision de l'avenir
Camino : l'équipe de développement abandonne son navigateur
Affaire Megaupload : Kim Dotcom obtient l'accès au dossier américain
Sécurité : Google met la pression aux éditeurs tiers
Razer Blade : nouveau PC portable de jeu en 14 ou 17 pouces
Twitter augmente le nombre de listes que peuvent créer les utilisateurs
Billets sponsorisés : Tumblr ouvre les vannes
Haut de page