Les appels téléphoniques huit fois plus chers d'un pays à l'autre en Europe

01 juin 2018 à 15h36
0
La Commission européenne pointe du doigt les écarts de prix significatifs des appels téléphoniques en Europe. Les tarifs seraient près de huit fois plus chers d'un pays à l'autre. Ces statistiques sont l'occasion pour l'institution d'appeler au renforcement du marché unique.

0104000005102744-photo-commission-europ-enne.jpg
Le marché unique européen n'équivaut pas à des prix égaux sur l'ensemble du territoire communautaire, bien au contraire. D'après un communiqué de la Commission européenne, les variations seraient même énormes s'agissant des prix des appels téléphoniques sur le réseau mobile.

C'est en Lituanie que le coût moyen à la minute d'un appel téléphonique serait le moins élevé, à 1,9 centime d'euros. À l'inverse, les hollandais seraient, selon la Commission, les moins bien lotis avec un tarif moyen des appels de 14,7 centimes d'euros la minute. Des prix presque huit fois plus élevés. La Commission assure que cet écart de la note est constaté indépendamment de la qualité et du prix de revient du service.

Il faut préciser ici que l'institution se base sur des statistiques recueillies en 2011 sur les différents marchés. Rappelons pour exemple que depuis janvier 2012, le prix moyen par abonné a baissé de 20% chez Orange.

Si l'on se penche davantage sur le classement, on remarque que la France se classerait parmi les pays les plus chers, à 12,7 centimes d'euros la minute, en sixième position. Devant, on retrouve donc les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique, Malte ainsi que l'Espagne. La moyenne européenne se situerait aux alentours de 9,1 centimes d'euros.

01F4000006275738-photo-ue-appels-t-l-phoniques-prix.jpg

« Ces chiffres montrent clairement que les 28 marchés nationaux des télécommunications que compte l'Europe aujourd'hui ne constituent pas un avantage pour les consommateurs comme le ferait un marché unique. Il est donc essentiel pour toute l'UE d'agir rapidement pour mettre en place un véritable marché unique, afin que notre continent soit véritablement connecté », a déclaré Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne. Encore faut-il savoir dans quel sens les prix finiraient par être nivelés si d'aventure un marché unique était créé.

La Commission assure que la téléphonie mobile fait figure d'exception au sein de l'Union européenne. L'achat d'un litre de lait serait ainsi compris entre 0,69 et 0,99 centimes d'euros, soit une différence de prix de 43%. Pour l'achat d'un iPad, cet écart serait de 11%.

Devant ce constat, la Commission européenne devrait présenter « un train de mesures » en septembre 2013, pour créer un marché unique des télécommunications.

À lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Jobs au cinéma le 21 août : extrait exclusif
Microsoft brevette des lunettes de jeux à réalité augmentée
Les ventes de PC s'effondrent de 19% en France
AOL rachète Adap.tv, spécialiste de la publicité sur vidéo
Windows Phone : 1 milliard d'applications téléchargées en 6 mois
Google associe des articles de fond à ses résultats de recherche
Yahoo! changera de logo le 5 septembre
Android 4.3 : un délai d'une semaine pour les éditions Google Play
WhatsApp reçoit une mise à jour et enrichit les enregistrements audio
Haut de page