Le Conseil national du numérique, bientôt en V2

12 décembre 2012 à 15h31
0
Le Conseil national du numérique, organe consultatif crée en avril 2011 afin d'orienter et conseiller les pouvoirs publics en matière de numérique est remis en selle. Le gouvernement vient d'annoncer que son pouvoir sera étendu aux questions sociétales. Quant à sa composition, elle devrait être paritaire.

00FA000004360456-photo-cnn-logo.jpg
Lors d'un point avec la presse, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, a livré plus de détails quant au visage que présentera le Conseil national du numérique (CNNum). Pour rappel, l'organisme a été lancé en 2011 afin de conseiller les pouvoirs publics en matière de numérique. Pour ce faire, le conseil émet des avis consultatifs dont les conclusions peuvent être ou non retenues par les élus.

Son fonctionnement s'était pourtant interrompu pendant l'été suite au départ de la quasi-totalité de ses membres. Un mouvement de protestation avait en effet été organisé suite à la nomination de Jean-Baptiste Soufron, conseiller au cabinet de Fleur Pellerin, en tant que secrétaire général du Conseil national du numérique. Chargé de réfléchir à l'avenir du CNNum, son arrivée avait alors pu être perçue comme une volonté du nouveau gouvernement d'imposer une nouvelle direction à l'institution.

Depuis ce départ collectif, le conseil était donc dans un état léthargique. Ce mercredi, le gouvernement a toutefois expliqué que Fleur Pellerin, la ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Économie numérique a présenté lors du conseil des ministres un décret précisant les nouvelles prérogatives du CNNum.

Ce dernier embrassera « l'ensemble des questions du développement du numérique, notamment ses volets sociétaux », précise la porte-parole du gouvernement. Elle ajoute que la nouvelle composition « devra respecter une parité entre hommes et femmes. Un programme annuel de travail sera soumis à la consultation du public et adopté dans une formation du conseil élargie à des parlementaires et à des personnes investies localement dans le développement du numérique ».

Alors que le contenu exact du décret devrait être connu dans les prochains jours, Najat Vallaud-Belkacem précise que les membres du CNNum seront nommés prochainement par le Président de la République. Au jeu des pronostics, La Tribune estime ainsi détenir le nom de celui qui dirigera la commission, en la personne de Benoît Thieulin, ex-responsable du site de la campagne de Ségolène Royal « Désirs d'avenir » et créateur de la Netscouade.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top