Texas Instruments va supprimer 1 700 emplois dans le monde

Par
Le 15 novembre 2012
 0
L'abandon de la filière mobile de la part de Texas Instruments ne se fera pas sans pertes du côté du personnel : 1 700 postes seront supprimés dans le but d'économiser 450 millions de dollars.

00dc000005475799-photo-texas-instruments-logo.jpg
On savait Texas Instruments en difficultés sur le secteur des puces pour smartphones et tablettes, duquel le texan est en train de se désengager. Dans un communiqué, publié mercredi 14 novembre, TI annonce qu'il va se séparer de 1 700 de ses employés à travers le monde - sur 35 000 -, pendant qu'il recentrera son activité sur les systèmes embarqués. Secteur où il escompte une plus grande stabilité sur le long terme, à l'inverse du mobile où il a souffert de la forte concurrence.

« TI avait déjà manifesté son intention de quitter les mobiles, où les gros clients développent de plus en plus leurs propres puces », précise la société, qui ajoute que ce changement de cap demandera moins de ressources, et moins d'investissements. Alors que Samsung fabrique ses propres SoC (system-on-chip) pour équiper ses smartphones et s'accapare un tiers des ventes au troisième trimestre, l'américain Qualcomm s'arroge, lui, la moitié du marché des SoC sur la période. De quoi étouffer un fondeur comme TI, malgré des puces OMAP performantes.

Ce plan de restructuration permettra au groupe de réaliser 450 millions de dollars d'économies d'ici la fin 2013. En conséquence, TI ajoute qu'il devra provisionner une charge de 325 millions de dollars lors de son quatrième trimestre fiscal, ce qui n'était pas prévu dans les prévisions précédentes. La société texane envisageait déjà un chiffre d'affaires en repli annuel de 20%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top