Texas Instruments va supprimer 1 700 emplois dans le monde

0
L'abandon de la filière mobile de la part de Texas Instruments ne se fera pas sans pertes du côté du personnel : 1 700 postes seront supprimés dans le but d'économiser 450 millions de dollars.

00DC000005475799-photo-texas-instruments-logo.jpg
On savait Texas Instruments en difficultés sur le secteur des puces pour smartphones et tablettes, duquel le texan est en train de se désengager. Dans un communiqué, publié mercredi 14 novembre, TI annonce qu'il va se séparer de 1 700 de ses employés à travers le monde - sur 35 000 -, pendant qu'il recentrera son activité sur les systèmes embarqués. Secteur où il escompte une plus grande stabilité sur le long terme, à l'inverse du mobile où il a souffert de la forte concurrence.

« TI avait déjà manifesté son intention de quitter les mobiles, où les gros clients développent de plus en plus leurs propres puces », précise la société, qui ajoute que ce changement de cap demandera moins de ressources, et moins d'investissements. Alors que Samsung fabrique ses propres SoC (system-on-chip) pour équiper ses smartphones et s'accapare un tiers des ventes au troisième trimestre, l'américain Qualcomm s'arroge, lui, la moitié du marché des SoC sur la période. De quoi étouffer un fondeur comme TI, malgré des puces OMAP performantes.

Ce plan de restructuration permettra au groupe de réaliser 450 millions de dollars d'économies d'ici la fin 2013. En conséquence, TI ajoute qu'il devra provisionner une charge de 325 millions de dollars lors de son quatrième trimestre fiscal, ce qui n'était pas prévu dans les prévisions précédentes. La société texane envisageait déjà un chiffre d'affaires en repli annuel de 20%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Copie privée : les ayants droit estiment que les industriels font de
Interview : IE10, vers une fusion du navigateur au sein de Windows
Espace de stockage restreint de Surface : Microsoft poursuivi aux USA
Cession de SFR, Vivendi reste évasif malgré les propositions
Vidéo de présentation du Google Nexus 4 par LG
Les Pays-Bas et la Belgique privés du Nexus 4 en raison de la rupture de stock
Dell veut optimiser la gestion de Compellent et PowerVault
PocketBook annonce une liseuse à écran E Ink couleur et éclairage frontal
SAP tente de séduire les start-ups du bien-fondé d'HANA
Skype 4.1 sur Linux : première version officielle de Messenger
Haut de page