Qualcomm a inondé le marché de 590 millions de SoC en 2012

Par
Le 08 novembre 2012
 0
Leader du marché des SoC (system-on-chip) qui équipent smartphones et tablettes, dont les ventes ne fléchissent pas, Qualcomm publie des résultats en nette hausse sur l'ensemble de l'année 2012. Le groupe aura écoulé près de 600 millions de puces et dégagé 6,5 milliards de dollars de profits.

00c8000004415766-photo-logo-qualcomm-snapdragon.jpg
Le fabricant de puces électroniques pour terminaux mobiles, Qualcomm, a publié les résultats de son quatrième trimestre fiscal, et ils sont meilleurs que prévus. Fort d'une position dominante sur le marché des SoC (system-on-chip), où le constructeur s'accaparait au trimestre dernier la moitié des ventes avec ses puces sur base ARM, Qualcomm fait état d'un chiffre d'affaires de 4,9 milliards de dollars, en croissance annuelle de 18%. C'est aussi 5% de mieux comparé au précédent trimestre.

Les bénéfices de la société ont quant à eux grimpé de 20% comparé à la même période en 2011 et de 5% comparé au précédent trimestre, soit 1,27 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année fiscale 2012, Qualcomm a dégagé un chiffre d'affaires de 19,1 milliards de dollars, soit 28% de plus que l'année passée, et un bénéfice de 6,5 milliards, en hausse de 20% sur la période.

Principal levier de la croissance de la société, les puces MSM, plus connues sous le nom de Snapdragon, se sont écoulées à 141 millions d'unités, au quatrième trimestre, en hausse annuelle de 11%. Mais sur l'ensemble de l'année, Qualcomm a livré quelque 590 millions de ces puces, soit 22% de plus qu'en 2011. « Comme nous continuons à investir et à maintenir notre stratégie sur les Snapdragon et puces 3G/LTE, nous nous attendons à une croissance à deux chiffres pour l'année fiscale 2013 », a commenté Paul E. Jacobs, le p-dg de Qualcomm.

Le marché des puces mobiles devrait en effet progresser de plus de 60% l'année prochaine, d'après les estimations de Strategy Analytics, ce qui conforterait les résultats de l'américain. Le groupe prévoit ainsi de réaliser un chiffre d'affaires situé entre 23 et 24 milliards de dollars, ce qui représenterait une évolution de 23%. Ces annonces ont été saluées à la Bourse de New York, où le titre progressait de 7,6%, jeudi, à l'ouverture de séance.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top