Olympus vend ITX, sa filiale de téléphonie mobile

27 août 2012 à 08h38
0
« Olympus retourne à ses fondamentaux ». Dans le cadre de son plan de restructuration, la firme japonaise annonce la vente de ITX, sa filiale chargée de la distribution de terminaux portables, pour 530 millions d'euros.

00FA000005335658-photo-olympus-logo.jpg
La firme nippone vient d'annoncer la cession de sa filiale dédiée à la distribution de téléphones portables à Japan Industrial Partners, un fonds d'investissement. L'opération de vente d'ITX lui rapportera 530 millions d'euros et devrait être finalisée d'ici le 28 septembre prochain.

Dans une note, le groupe rappelle que cette opération s'inscrit dans le cadre de son plan de restructuration annoncé le 8 juin dernier. L'objectif d'Olympus est alors de reconstruire son portefeuille de solutions et « d'optimiser l'allocation de ressources » dans les secteurs de la Santé, de l'Industrie et de l'Imagerie. Le groupe nippon tient ainsi à préciser que les autres secteurs qui n'entrent pas dans ces trois catégories seront valorisé ou vendus.

Pour rappel, depuis la fin des années 90, les dirigeants d'Olympus ont masqué une partie des revers financiers de la firme. Après la découverte de ces pratiques, le groupe a été contraint de se restructurer en annonçant plusieurs mesures destinées à relancer son activité.

La direction a ainsi expliqué en juin dernier qu'elle allait réduire le nombre de ses employés de 2 700 personnes, ce qui représente 7 % du nombre total d'employés. La manœuvre sera progressive et devrait s'achever au 31 mars 2014. Les sous-traitants, mais également les sites de production devraient être touchés en priorité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OwnFone : un téléphone personnalisable et simplifié
Arctic MC101 : un media center AMD Trinity à refroidissement passif
About.com est racheté par le moteur Ask.com
Apple vs Samsung : un verdict expéditif ?
Samsung sanctionné en Bourse après sa défaite face à Apple
Nexus 7 : en vente chez Google à partir de 199 euros
Evernote et Moleskine dévoilent un bloc-note papier
Live Japon : le monde high-tech du nourrisson nippon
Revue de Web : Miaou of Thrones !
Affaire Apple/Samsung : premières déclarations des deux entreprises
Haut de page