Perte nette pour Hi-Media, qui poursuit sa restructuration

0
Spécialiste de la publicité en ligne et des solutions de micropaiement, le groupe Hi-Media a annoncé mardi avoir enregistré une perte nette de 63,3 millions d'euros sur le premier semestre 2010, dont l'essentiel est imputable, selon lui, à une dépréciation de 65,7 millions d'euros des actifs liés au réseau social Fotolog, dont il s'était porté acquéreur fin 2007.

Sur la période, Hi-Media indique avoir réalisé un chiffre d'affaire de 108,7 millions d'euros, en progression de 8% sur un an à périmètre constant des activités. Les activités publicitaires enregistrent un recul de 2% sur un an, à 52,9 millions d'euros, alors que la division Publishing enregistre un déclin de 22%, à 6,2 millions d'euros. Les activités liées au paiement en ligne et au micropaiement ont en revanche le vent en poupe, avec 21% de croissance sur un an et un chiffre d'affaires semestriel de 55,8 millions d'euros.

Sur le plan financier, Hi-Media se félicite des synergies dégagées suite à l'acquisition d'AdLINK Media, conclue en juillet 2009. « Nous nous sommes donné comme priorité stratégique de réussir l'intégration de la régie publicitaire AdLINK Media en déployant nos activités de paiement ainsi que de nouveaux outils technologiques », commente Cyril Zimmermann, fondateur et PDG du groupe. « Les activités de publishing font en parallèle l'objet d'un travail de positionnement et de réévaluation comptable approfondi. Les premiers résultats commerciaux de l'ensemble sont encourageants et montrent que Hi-media est en train de mettre en place une organisation technologique et commerciale extrêmement performante et prometteuse pour les années à venir ».

00FA000001994438-photo-hi-media.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page