France.fr change d'hébergeur

29 juillet 2010 à 12h17
0
Après des déboires retentissants et une présence sur le Web de quelques heures seulement, les équipes du site France.fr ont désigné un nouvel hébergeur. A en croire le Service d'information du gouvernement (SIG) la société française Typhon remplacera Cyberscope (qui à l'heure actuelle, et après vérification héberge toujours le site).

00FA000003375354-photo-capture-du-site-france-fr.jpg
Une petit tour et puis s'en va. La date du 14 juillet 2010 sera significative d'un lancement raté d'un site Internet. Censé être la vitrine de la France aux yeux des touristes internautes, France.fr n'aura tenu que quelques heures, officiellement à cause d'un « grand nombre de visites » mais aussi de « défaillances techniques ».

Une raison plus crédible est de dire que, comme les premières constatations, des erreurs de traductions semblaient être récurrentes lors du lancement. Du coup, le site Challenges.fr rapporte que le nombre d'erreurs 404 était alors « important ». Exit le CMS Drupal, les doutes se sont alors vite reportés sur l'hébergeur Cyberscope, qui explique avoir « tiré la sonnette d'alarme depuis déjà quelques mois ». Ambiance.

Pour un site dont le budget est d'1,6 million d'euros sur 3 ans, ce mauvais départ veut être oublié. Même si 860.000 euros ont déjà été investis dans le projet, le site devrait rouvrir pour la deuxième quinzaine d'août...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top