France.fr devrait rouvrir fin août

01 juin 2018 à 15h36
0
Ce qui ressemble à un « ratage à la française » devrait prendre fin vers la fin du mois d'aout. Le site France.fr, censé être la vitrine du pays aux yeux des touristes verra donc bien le jour, mais après que tous les vacanciers soient rentrés chez eux. Il faut dire qu'à peine lancé (le 14 juillet), le site est tombé, puis... plus rien.
00FA000003375354-photo-capture-du-site-france-fr.jpg

Quelques jours après la disparition du site suite à « de trop nombreuses connexions », la page d'accueil expliquait qu'un audit de l'ensemble des systèmes allait rapidement être mis en place. Les conclusions de ce rapport ont été annoncées, il s'agirait en fait d'une mauvaise gestion de la part de l'hébergeur, Cyberscope.

La radio France Info, explique que selon France.fr et le Sig (service d'information du gouvernement), « il est probable que nous devrons, malgré la période estivale et en tenant compte des contraintes administratives et réglementaires propres aux marchés publics, changer d'hébergeur et vérifier l'ensemble des paramètres d'un site complet et complexe (3.000 pages, 12.000 liens, 1 million de documents indexés, 5 langues. Cela va prendre plusieurs semaines. »

Du coup, on ne devrait plus revoir France.fr d'ici la deuxième quinzaine du mois d'août. Après un lancement tardif (et raté), le site devrait donc être tout à fait prêt pour la rentrée... No comment.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

McAfee : une suite de sécurité pour Mac OS X
Le Cloud fait grimper les bénéfices d'EMC de 108 %
Parallel Nsight : outil de développement GPU intégré à Visual Studio
Barnes & Noble lance Nook pour Android
Fujifilm F300EXR et Z800EXR : deux compacts à autofocus de reflex
HTML 5 : des compétences de plus en plus recherchées ?
Nintendo gagne un procès contre des revendeurs de linkers hollandais
Microsoft va donner un Windows Phone 7 à tous ses employés
Betable lève 3 millions auprès du fonds européen Atomico
Skype pour iPhone devient multitâche et reste finalement gratuit
Haut de page