StopCovid : une nouvelle version arrivera le 22 octobre... et Jean Castex l'installera, cette fois

12 octobre 2020 à 11h09
17

La future version de l'application, réclamée par le gouvernement devrait entraîner son changement de nom.

« StopCovid », « TéléCovid »… Lundi matin, interrogé par nos confrères de franceinfo, Jean Castex a une nouvelle fois paru être peu familier avec l'application mobile, censée être un outil stratégique voire un véritable geste barrière supplémentaire dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Le Premier ministre en a profité pour annoncer une nouvelle version de l'outil pour le 22 octobre. Sans savoir quelle en sera la teneur.

Dites bonjour à « TéléCovid » !

Le 24 septembre dernier, Jean Castex avait surpris son monde en avouant ne pas avoir téléchargé StopCovid, au motif que l'application ne pourrait pas lui être d'une grande utilité, dans le sens où ses fonctions de Premier ministre ne lui permettent plus de prendre le métro ni de croiser beaucoup de monde.

Lundi 12 octobre, le chef du gouvernement a tenté de s'expliquer sur cette sortie teintée d'honnêteté (« Je ne suis pas là pour plaire », a-t-il affirmé durant son interview) en précisant avoir changé de téléphone portable au moment de son entrée à Matignon.

On notera d'ailleurs avoir assisté à un passage teinté d'imprécisions et qui, encore une fois, jette le discrédit sur StopCovid, au moment où la journaliste de franceinfo, Salhia Brakhlia, a repris le Premier ministre en lui indiquant que « l'application est arrivée après (son) entrée à Matignon ». Ce qui est faux puisque Jean Castex a pris ses fonctions le 3 juillet 2020, alors que l'application était déjà disponible au téléchargement, elle, depuis le 2 juin 2020.

Jean Castex a pourtant acquiescé, en se justifiant une seconde fois sur ce point par l'acquisition d'un mobile sécurisé. « Donc, je n'ai pas téléchargé "TéléCovid" » a-t-il précisé. Oui, le Premier ministre a bien dit et répété « TéléCovid ».

Le gouvernement espère un rebond de StopCovid avec l'arrivée d'une nouvelle version

Une fois ces imprécisions passées, Jean Castex a avoué que l'application « n'avait pas eu les effets escomptés », prolongeant la réponse apportée par le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique, Cédric O, qui a été jusqu'à dire, jeudi dernier devant la commission d'enquête du Sénat, que le gouvernement avait été « insuffisamment pédagogique » pour promouvoir l'outil.

Le gouvernement et le président de la République ont ainsi « demandé à travailler sur une nouvelle version » de StopCovid, « qui sera lancée officiellement le 22 octobre. À ce moment-là, je la téléchargerai », a-t-il prévenu, sans pouvoir livrer de détails sur ce qui pourrait différencier la future version de l'actuelle. Europe 1 annonce toutefois, lundi matin, que celle-ci pourrait changer de nom, et devenir "AlerteCovid" ou "AlertCovid."

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Sans tomber dans des considérations politiques et en ne se référant qu'aux faits constatés et paroles entendues, il est clair que Jean Castex a du mal à être à l'aise avec StopCovid. Le Premier ministre nous donne presque l'impression que la moindre question posée sur l'application mobile pourrait lui donner des sueurs froides. Au-delà du manque de maîtrise sur le sujet, les hésitations du Premier ministre prouvent à quel point le monde politique a du mal, aujourd'hui, à considérer les usages du numérique. Et du mal à comprendre les utilisateurs, ses citoyens. Ajoutez à cela la défiance de l'opinion pour nos gouvernants… il paraît évident que StopCovid, peu importe la forme sous laquelle l'outil évoluera, ne se fera pas de sitôt une place au soleil.

Source : franceinfo

Modifié le 12/10/2020 à 11h34
17
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
scroll top