Le Royaume-Uni repousse encore le blocage du porno aux mineurs (qui prévoient déjà un VPN)

le 04 avril 2019
 0
Pornographie

Le gouvernement britannique souhaite instaurer une vérification de l'âge des visiteurs des sites pornographiques. Ces derniers ont déjà trouvé comment contourner le problème en utilisant un VPN lors de leurs connexions.

Le grand plan du gouvernement britannique destiné à protéger les mineurs de la pornographie sur Internet va être retardé. Une loi, votée en 2017, requiert la mise en place sur les sites pour adultes d'un système de vérification de l'âge des utilisateurs avant d'accéder au contenu proposé, à l'aide d'une pièce d'identité.

Une loi critiquée par les défenseurs des libertés individuelles


Près de deux ans ont passé et la mesure n'a toujours pas été suivie des faits. Après de nombreux retards, la députée Margot James avait pourtant annoncé que le dispositif serait opérationnel pour Pâques. On ne connait pas encore la nouvelle date pour l'application de cette loi sur le sol britannique.

Les raisons pour expliquer un tel retard à l'allumage sont les craintes concernant la protection de la vie privée des citoyens du Royaume-Uni. Les associations de défense des libertés redoutent que cette mesure ne permette au gouvernement de constituer une base de données complète des internautes amateurs de pornographie en ligne.

Cette mesure semble également imparfaite, car elle ne cible que les plateformes de vidéos (gratuites ou payantes), mais on ne sait pas si les réseaux sociaux sont également ciblés. Pourtant, ces sites abritent également un nombre considérable de photos et vidéos pour adultes, accessibles très facilement aux mineurs.



Les utilisateurs britanniques préparent leur VPN pour contrer cette mesure


Les internautes britanniques ont quand même pris les devants avant l'application tôt ou tard de la loi de 2017. Selon une étude menée sur 25 000 utilisateurs de xHamster, l'une des plus grandes plateformes de vidéos pornographiques, 25 % d'entre eux affirment qu'ils ne conformeraient pas à la nouvelle législation.

Plus précisément 40 % des opposants à cette vérification utiliseront un VPN pour tromper le système de vérification et simuler une connexion depuis un autre pays. Pour le reste, 7 % utiliseront un pass porno, une carte qui peut être achetée dans un kiosque ou un petit magasin pour environ 5 £, et 4 % utiliseront le code d'un autre utilisateur.

Ces chiffres font dire à xHamster que la nouvelle réglementation sera inefficace, même si le site souligne les efforts déployés par le gouvernement pour empêcher les mineurs d'accéder à des contenus pornographiques.

Il s'inquiète également d'une possible désertion des consommateurs de porno, découragés par les vérifications mises en place, qui aura des conséquences néfastes pour l'industrie du X britannique.

Source : News Scientist

Modifié le 04/04/2019 à 08h53
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top