Pixii : la révolution photographique à la française ?

Par
Le 23 octobre 2018
 0
pixii camera

Pixii, l'entreprise française basée à Besançon, amorce ce qui pourrait bien être une vraie petite révolution dans le monde de la photographie. Son nouveau boitier est en effet assez atypique, empruntant la voie du tout connecté, il n'intègre ni écran ni emplacement pour carte mémoire.

Un surprenant appareil hybride

Avec le Pixii Camera A1112, cet appareil hybride innovant, l'entreprise française s'engage sur la voie des boitiers télémétriques numériques haut de gamme, marché largement dominé par la prestigieuse marque allemande Leica.

Doté d'un viseur optique télémétrique à mise au point manuelle et d'une monture Leica M, le Pixii est toutefois bien différent des appareils de la marque d'outre-Rhin. En effet, David Barth, son créateur qui est par ailleurs passé par le développement d'objets connectés chez Canonical Ltd., estime que « l'appareil photo numérique n'a pas beaucoup changé depuis les années 90 ». Selon lui : « la nouvelle génération apprend la photographie avec un smartphone ». Il a donc développé son boitier autour de ce constat et nous offre aujourd'hui ce surprenant appareil qui se passe d'écran : « cet écran nous l'avons déjà tous dans la poche. C'est notre smartphone. »

Le principe est simple : grâce à une application qui permet de contrôler le boitier et de le mettre à jour, il est possible de visualiser directement les clichés sur le smartphone pour ensuite les enregistrer.

pixii camera_01

Entre haut de gamme et vintage, le Pixii tient de belles promesses

Avec sa visée télémétrique et son design plutôt sobre, le Pixii se place clairement comme un appareil « vintage », il est d'ailleurs aussi bien compatible avec les anciennes comme les nouvelles gammes d'objectifs M de Leica, de Zeiss et Voightlander mais aussi avec d'autres optiques munies d'un adaptateur.

Doté entre autres d'un capteur CMOS (taille de pixel de 5.5 µm), d'un viseur optique avec magnification 0,67x, d'un obturateur électronique global et de deux processeurs ARM intégrant le WiFi (802.11 b/g/n) et le Bluetooth (LE 4.2), le Pixii permet tout de même un stockage interne de 8 ou de 32 Go. Pour le contrôle des réglages, le Pixii embarque tout de même un petit écran OLED sur la partie supérieure du boitier.

Ce boitier original est simplement le premier appareil français depuis 40 ans ! Et avec sa promesse de lier vintage et modernité, analogique et numérique, il a tout pour séduire. Il faudra toutefois attendre encore un peu pour connaitre son prix et sa disponibilité.
Modifié le 23/10/2018 à 09h24
scroll top