La clé de sécurité Titan, de Google, est désormais disponible en France

01 août 2019 à 11h53
13
Clé de sécurité Titan Google
© Google

En septembre dernier Google lançait sa clé de sécurité Titan aux Etats-Unis. Bonne nouvelle : cette dernière est désormais disponible en France.

La clé de sécurité Titan se veut être la meilleure solution contre le piratage avec un outil physique. Son fonctionnement est des plus basiques et permet une protection accrue des identifiants de l'utilisateur.

La clé de sécurité Titan disponible au prix de 55 euros

C'est à cette adresse, et au prix de 55 euros (frais de port offerts) que la clé de sécurité Titan, conçue par Google, est disponible. Une alternative à l'authentification à deux facteurs via les SMS qui, bien que sécurisée, n'est pas la meilleure solution.

Mais alors comment fonctionne la clé de sécurité Titan ? Très simplement : lorsque vous entrez votre identifiant et votre mot de passe, il vous est demandé d'insérer cette dernière dans votre machine pour valider l'authentification. L'avantage vient alors du fait que la clé Titan n'est pas connectée à Internet - impossible pour un pirate de récupérer son code.

Source : Android Police
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Biggs
Comment ça se passe si on la perd ?
petrus_pierre
ok mais la majorité du piratage est effectuez pendant la connexion enfin pour les particuliers.
angel_heart
je connais pas la réponse mais parfois on te donne un code de secoure pour ce genre de situation
ffm76600
Tu en rachètes une…<br /> Tu as toujours ton smartphone, adresse mail de récupération en cas de perte !
Biggs
Effectivement c’est ça (je voulais pas faire mon faignant, j’ai cherché un peu aussi). Il y a intérêt à vraiment prévoir des informations de récupération sinon on est dans l’incapacité de se connecter à son compte en cas d’indisponibilité de la clé.
slc974
55€ Du vol pur et simple! A ce prix ils auraient pu mettre 256go comme sur une clé USB 3.0 comme ça au moins, quitte à se trimballer le bazar, on emporte aussi ses données avec soit. Une alternative à l’identification à double facteur, oui, mais à quel prix? Le double facteur est gratuit que je sache.<br /> Je trouvais l’idée bonne à sa sortie, mais finalement je ferais pas partie des pigeons de google.
wedgantilles
Google, Facebook, Amazon et bien d’autres, Google est très très loin d’être le seul.
Fulmlmetal
A partir du moment où c’est de Google, pour moi ça ne rime pas avec sécurité. Ma confiance envers cette société de publicité et opaque est totalement nulle.
fat_clubic
Il existe des tas d’autres clef du même genre pour beaucoup moins cher.<br /> J’en ai acheté une pour moins de 15 euros fdpin.<br /> A 55 € c’est du foutage de gueule.<br /> Par contre je ne l’ai pas utilisée longtemps. Car une fois que c’est paramétré avec cette clef, plus moyen de se connecter sans cette clef. Et ensuite bonjour les galères pour pouvoir se connecter depuis un appareil qui ne gère pas cette clef, comme un ipad par exemple. Du coup, je l’ai viré.
juju251
Merci de bien vouloir rester dans le sujet de la news et de ne pas partir dans des tous les sens.
exoje
Pour ceux qui possèdent un Pixel 3 ou 3a le chip de la clé Titan est intégré à votre téléphone donc n’aller pas racheter la même chose (mais avec moins de fonctionnalités).
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Nouvelle prime à la casse : jusqu'à 2500€ d'aide à l'achat d'un véhicule électrique ou hybride
Mini Cooper SE : tout ce que l’on sait de la citadine électrique de BMW
Facebook serait encore loin d'être irréprochable dans sa lutte contre les fake news
🔥 Bon plan Darty : Smart TV LED Samsung 4K UHD 55
Vous pouvez dès à présent jouer au premier Diablo, sur un navigateur web
🔥 Bon plan Amazon : Carte micro SD Sandisk Ultra 64 Go + adaptateur à 8,79€
La refonte d'Android Auto est en cours de déploiement
🔥 Bon plan Fnac/Darty : PC hybride 2 en 1 Chromebook Asus Flip 14
Microsoft travaille sur une optimisation révolutionnaire... de la calculatrice de Windows
L'authentification par reconnaissance faciale développée par l'État suscite la controverse
Haut de page