Windows 10 Mobile : les développeurs d'applications mobiles seront-ils enfin convaincus ?

Par
Le 23 octobre 2015
 0
Avec Windows 10 Microsoft promet des applications universelles et courtisent les éditeurs. Pourtant, ces derniers abandonnent à tour de rôle la prise en charge de Windows Phone.

Arrivé en retard sur le marché du smartphone, Microsoft semble avoir toujours du mal à proposer un catalogue d'applications aussi fourni que ceux d'iOS et Android. Non, il ne s'agit pas d'avoir au sein du Windows Store autant de titres que sur Google Play ou sur l'App Store. Il s'agit d'avoir les applications tendances du moment produites par les éditeurs phares. Or il semblerait que ces derniers n'aient toujours pas inclus la plateforme mobile de Microsoft dans leurs feuilles de route.

Alors que Windows 10 Mobile devrait voir le jour dans le courant du mois prochain, le magazine The Verge dresse le bilan de la situation. Force est de constater que Microsoft n'a toujours pas réglé ses problèmes. Au fil des mois, plusieurs éditeurs ayant tenté l'aventure avec Microsoft ont ainsi décidé de refocaliser leurs travaux de développement sur iOS et Android. C'est par le exemple le cas de American Airlines, Chase Bank, Bank of America, NBC, Pinterest, Kabam ou plus récemment Mint.

Aussi certaines applications n'évoluent pas aussi vite que sur iOS et Android. En juin 2013, Instagram ajoutait la possibilité de capturer des vidéos. Il a fallu l'acharnement des fans et de multiples discussions avec Microsoft pour que l'application trouve sa place sur Windows Phone il y a presque deux ans. Et la vidéo est toujours absente. Via une pétition recueillant plus de 50 000 signatures les utilisateurs de Windows Phone ont demandé le portage de Snapchat. Combien en faudra-t-il au total pour convaincre les développeurs ?

Mais on ne peut pas dire que Microsoft montre particulièrement l'exemple ces derniers temps. La société de Satya Nadella multiplie les applications sur iOS et Android mais plutôt que d'étoffer ses travaux sur sa propre plateforme mobile elle a récemment entrepris d'y faire un grand ménage. En juillet dernier, la société a retiré PhotoSynth ainsi que plusieurs applications MSN (MSN Voyages et MSN Cuisine et Vins, MSN Santé et Forme). Le mois dernier, la société a également annoncé le retrait de Lumia Storyteller (Carnet de Voyages), Lumia Beamer, Lumia Photobeamer, Lumia Refocus, Lumia Panorama et Video Uploader.

035c000008021626-photo-build-2015.jpg


Certes Android et iOS dominant très largement le marché on pourrait se demander pourquoi les éditeurs s'attarderaient à développer leurs applications sur d'autres plateformes ? Reste que Microsoft met à disposition les outils nécessaires pour porter facilement un projet de développement Android ou iOS sur Windows 10. Les derniers outils en la matière ont été présentés à la BUILD. Pour la plupart, les jeunes pousses ne disposent pas des moyens nécessaires pour assurer un développement complet sur Windows Phone. En revanche, plutôt que de bloquer les éditeurs tiers, certaines start-up prennent au moins la peine de publier des interfaces de programmation complètes. C'est par exemple le cas de Feedly.

Au final, l'éditeur restreignant son modèle économique à deux environnements ne propose donc qu'un service partiel ; une vision que certains ont tout de même choisi de refuser comme Evernote, WhatsApp ou Dropbox. Mais en optant pour iOS ou Android uniquement pour la présence de certaines applications, le consommateur finit donc par donner raison à leurs éditeurs et valide indirectement leur modèle économique.

Alors avec ces applications universelles la société Microsoft réussira-t-elle à changer la donne ? Rien est moins sûr. L'écosystème connaîtra peut-être un certain dynamisme lorsque le cap du milliard d'appareils équipés de Windows 10 sera franchi. Microsoft ambitionne d'atteindre ce chiffre courant 2018.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Windows 10 Mobile

scroll top