Test de iOS 12 : le tour des nouveautés

le 04 septembre 2018 à 18:22
 0
iOS 12.png

On espérait cette année une refonte en profondeur de l'interface... tout en s'attendant à une mise à jour mineure centrée sur les performances et la correction de bugs. En vérité, iOS 12 est un peu entre les deux : plus de fonctionnalités que prévu, sans toucher à ses fondamentaux. Une semaine avant keynote 2018, nous vous livrons nos analyses.

L'an dernier, Apple avait mis l'accent sur l'iPad avec de grosses améliorations apportées à la gestion du multitâche. Cette année, les ingénieurs de Cupertino se sont concentrés sur trois thèmes essentiels : les notifications, la « santé numérique » et l'automatisation de tâches via Siri, avec quelques petites choses du côté de iMessage, FaceTime ou de la réalité augmentée. Voyons ça de plus près.

Notez que nos tests et captures ont été réalisés sur la toute dernière version bêta d'iOS 12 mise en ligne. D'ici au 12 septembre 2018, gageons que si des modifications interviennent elles devraient être plus que minimes.

iOS 12 : pour qui ?



Chaque année, des terminaux Apple sont victimes de leur « vétusté ». Alors, sur quels modèles le couperet s'abat-il cette année ? Eh bien sur aucun ! iOS 12 peut être installé sur n'importe quel iPhone, iPad ou iPod Touch exécutant iOS 11. Donc, pour rappel :

  • iPhone 5S et plus récents
  • iPad Air, Mini 2 et plus récents
  • iPod Touch de 6e génération

Soit, tous les appareils iOS commercialisés depuis 2013. Une compatibilité appréciable d'autant plus qu'elle s'accompagne d'optimisation de performances. Les premiers tests sont plutôt encourageants sur ce point : quel que soit votre iPhone ou iPad, iOS 12 ne devrait pas le mettre à genoux (pas plus qu'iOS 11, en tous cas).

Accueil et notifications : le retour des notifications groupées



Tous les ans, on espère une refonte de l'accueil d'iOS, une interface qui n'a fondamentalement pas évolué depuis iOS 4. Elle serait à priori reportée à iOS 13, et en attendant, on retrouve son « springboard » inchangé, à l'exception d'un nouveau fond d'écran.

On ne peut toujours pas placer de widgets sur l'accueil ou ses icônes où bon nous semble. Si Apple a quelque chose de novateur dans ses cartons sur le sujet, ça a intérêt à être sacrément génial pour faire oublier une ergonomie qui vieillit de plus en plus mal, surtout sur iPad.

iOS 12 accueil 1.PNG
iOS 12 accueil 2.PNG

C'est autour de cet écran qu'iOS 12 apporte quelques changements bienvenus. Les notifications sont enfin groupées par applications. Ou plutôt à nouveau, puisqu'elles l'étaient avant iOS 10. À la manière des dernières versions d'Android, elles apparaissent sous forme de pile que l'on peut déplier.

iOS 12  Notifications 9.PNG
iOS 12  Notifications 10.PNG


Autre changement calqué sur Android : la possibilité d'agir sur une notification pour accéder à ses réglages. Marre de recevoir des alertes d'un jeu ou d'une application de réseaux sociaux ? Un balayage et un tap sur « Gérer » permet de passer directement les notifications en mode silencieux pour cette app, qui ne viendra plus squatter votre écran de verrouillage ou de la désactiver complètement.

Santé numérique : Apple vous aide à moins utiliser vos appareils



La gestion des notifications touche un autre problème auquel Apple s'attaque dans iOS 12 : le temps passé sur nos appareils. Cette évolution en forme de mea culpa est à la mode cette année : Google a présenté des fonctionnalités similaires pour Android P. Et on peut se dire que l'un et l'autre cherchent à se donner bonne conscience, sortir ses meilleures analogies de pompier pyromane ou de dealer vendant des cures de désintoxication. Le fait est que la démarche est au moins appréciable, sinon efficace.

La gestion passe essentiellement par un nouveau panneau de configuration Temps d'écran. De là, on peut fixer des limites sur l'utilisation de certaines applications, au bout desquelles un message d'alerte s'affiche. Si la limite a été atteinte sur son propre appareil, elle est simple à contourner, mais le message peut s'avérer suffisant pour vous dissuader de continuer.

iOS 12  Screentime 6.PNG
iOS 12  Screentime 4.PNG

On peut bloquer des catégories d'applications basées sur l'arborescence de l'App Store, mais pas des applications en particulier. Il est certes possible de mettre des apps spécifiques sur liste blanche. Un mode « Temps d'arrêt » peut fixer de manière plus radicale une période où aucune app n'est accessible. La période est fixée par défaut sur les heures définies pour le mode Ne Pas Déranger.

iOS 12  Screentime 3.png
iOS 12  Screentime 8.png

Ce dernier s'enrichit d'ailleurs de nouvelles possibilités, comme l'activation automatique en cas d'événement (merci Android, encore) ou lorsqu'on quitte un lieu.

Le mode Sommeil s'adresse, lui, à ceux qui ne peuvent pas s'empêcher de consulter leur smartphone pendant la nuit ou au réveil. Dans le premier cas, il estompe l'écran pour n'afficher que l'heure sur un réglage de luminosité faible. Au réveil, il vous souhaite bonne journée en ne vous informant que d'une chose avant le déverrouillage : la météo ! Même si on se demande pourquoi la fonctionnalité n'utilise pas un écran totalement noir (surtout sur iPhone X), elle s'avère suffisamment efficace : vous pourrez lire l'heure si vous vous réveillez en pleine nuit sans éclairer toute la chambre, et vous n'aurez rien d'autre à faire que reposer votre iPhone pour replonger dans votre sommeil.

iOS 12 Ne Pas Deranger.PNG

Toutes ces fonctionnalités offrent un panel intéressant de solutions pour décrocher de son smartphone en soirée. On regrettera toutefois qu'elles soient un peu éparpillées entre les menus Ne Pas Déranger et Temps d'Utilisation.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités iOS

Apple a ouvert les inscriptions pour sa prochaine conférence WWDC, à destination des développeurs s’appuyant sur ses systèmes d’exploitation. Mais seuls les bénéficiaires d’un tirage au sort pourront y assister.
15/03 | Apple
L’application de messagerie chiffrée Telegram a reçu hier sa mise à jour 5.4 qui lui accorde de nombreuses fonctionnalités additionnelles.
Les applications avec abonnements auto-renouvelables hébergées sur l'App Store vont bientôt pouvoir proposer un prix réduit à leurs clients.
27/02 | iOS
Le constructeur va progressivement proposer des outils de développement permettant de réaliser des applications compatibles sur les deux systèmes d’exploitation. Apple préparerait le terrain pour de possibles Mac sous processeur ARM.
22/02 | iOS
Celles et ceux ayant préféré le clavier de Google à celui préinstallé sur iOS pourront désormais activer les vibrations à chaque appui sur une touche.
15/02 | iOS
La somme dépensée par Google correspond à 1/5 du chiffre d’affaires de la branche > du constructeur à la pomme. Pour le moteur de recherche, cette place de choix dans l’écosystème iOS est primordiale pour conserver son leadership.
Comme chaque année, Apple organisera la Worldwide Developers Conference à San José en Californie. Cet événement très important n'avait pas encore de date précise pour son édition 2019, mais c'est désormais chose faite. Le fabricant américain devrait bien évidemment y dévoiler quelques nouveautés au passage.
13/02 | Apple
Apple n’a pas tardé à réagir et a demandé le retrait immédiat des outils envoyant des captures des écrans des utilisateurs. Leurs données personnelles y étaient partagées sans aucune protection.
Après Android l’année dernière, le service de SVoD lance la fonctionnalité de téléchargement automatique de l’épisode suivant sur iOS.
11/02 | Netflix
Apple publie des mises à jour pour iOS 12 et macOS Mojave corrigeant le bug touchant les appels FaceTime de groupe. La marque réitère ses excuses et va récompenser l’adolescent qui a découvert la faille.
08/02 | iOS
Glassbox est un outil intégré dans de nombreuses applications iOS qui s’occupe de faire des captures d’écran et de les envoyer aux éditeurs des logiciels.
Bloomberg donne la feuille de route des prochaines évolutions attendues dans les prochains iPhone. L’article évoque également le futur d’iOS, qui intégrerait plusieurs ajouts à destination des iPad.
01/02 | iPhone
Apple avait été mis au courant près de 10 jours avant la médiatisation du bug touchant le logiciel FaceTime. La marque n’a jamais pris en considération les multiples messages d’alerte.
30/01 | Apple
Le constructeur californien réfléchit à se lancer dans la conception d’une plateforme de jeux. Il aurait déjà discuté avec des développeurs, mais le projet n’en est qu’à ses balbutiements.
Un utilisateur du système d’appels vidéo d’Apple pouvait écouter son correspondant avant même qu’il ne décroche. Le constructeur a désactivé les appels FaceTime de groupe et va publier un patch dans les prochains jours.
scroll top