IOS 11 : le caractère Telugu signifiant « signe » fait tout planter

le vendredi 16 février 2018
Si Apple a changé sa politique de développement, c'est principalement pour se donner plus de temps pour finaliser ses produits et éviter les bugs majeurs sur les appareils de la firme de Cupertino. Et justement : un nouveau bug majeur a été découvert et il fait tout planter.

Il y a toutefois peu de chances que les utilisateurs des pays occidentaux subissent ce problème à moins que quelqu'un ne leur fasse une mauvaise blague : le caractère spécial est issu du Telugu, une langue d'Inde.

Si vous recevez « signe » en Telugu, iOS 11 va tout simplement bugguer


Le caractère est un peu particulier et, heureusement, sa signification ne le rend pas si courant que ça. De plus il s'agit d'un caractère de la langue Telugu qui existe en Inde, parallèlement à l'Hindi. Mais le bug est majeur : dès lors qu'iOS reçoit un tel caractère, il plante. L'OS d'Apple a en effet des grosses difficultés à l'afficher.

Lorsque le caractère est affiché dans du texte, c'est simple : iOS 11 se bloque, freeze et s'éteint. C'est radical et ça marche, ce qui ne fait pas forcément plaisir aux utilisateurs mais doit bien amuser les petits malins qui l'envoient à leurs amis. Car non seulement le bug fonctionne lorsque ce caractère est placé dans un champ texte mais il fonctionne également sur les applications ou encore dans les mails.




Facebook Messenger, Yahoo Mail... tous concernés


Plusieurs tests ont été effectués pour tenter de comprendre la portée de ce bug et il est largement répandu : l'application iOS de Facebook Messenger se ferme dès lors qu'elle tente d'afficher le caractère et le bug est présent même dans les mails. L'application Yahoo Mail, selon certains, reproduit le bug en boucle puisqu'elle tente d'afficher le mail dangereux à chaque fois qu'elle plante et qu'elle est relancée.

Le bug est reproductible sur iOS mais également sur macOS High Sierra 10.13 ou encore les dernières versions de tvOS et de watchOS. De fait il devient très simple de lancer une attaque visant à rendre inopérants les systèmes informatiques d'une entreprise.

Heureusement, mis à part le blocage des applications, le bug ne présente pas de danger au niveau des données. De plus, il n'est pas présent lorsque le caractère est affiché par le biais d'un navigateur Internet ce qui permet, en théorie, de supprimer tous les messages le contenant avant de rouvrir ou réinstaller les applications qui ont planté.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36