Apple "travaille dur" sur ses Plans, Google se frotte les mains

Habituellement hermétique aux critiques, Apple a réagi au tollé que provoque sa nouvelle application Plans, l'une des principales nouveautés d'iOS 6, considérée comme une régression par rapport à l'application Google Maps qu'elle remplace.

05233676-photo-logo-plans-pour-ios-6-apple-gb-sq.jpg

L'application Plans s'emmêle encore un peu (beaucoup ?) les pinceaux, lorsqu'elle combine les données issues de plusieurs acteurs ou de plusieurs rachats : les fonds de cartes de TomTom et d'OpenStreetMap, les points d'intérêts de Yelp ou encore les modélisations en 3D de C3 Technologies.

Un Tumblr, ironiquement baptisé The Amazing iOS 6 Maps (« Les incroyables cartes d'iOS 6 »), référence d'innombrables erreurs grossières repérées par des internautes du monde entier. Si des dénivelés incohérents sont juste amusants, des écarts importants pour les adresses et points d'intérêts ou des pans entiers de réseau routier qui manquent rendent l'utilisation de l'application problématique dans certains cas.

0000014005420661-photo-op-ra-de-sydney-vu-d-ios-5.jpg
0000014005420663-photo-op-ra-de-sydney-vu-d-ios-6.jpg

« You hold it wrong » ?

Dans un communiqué transmis à quelques médias américains, Apple reconnait qu'il « fait seulement ses premiers pas » dans le domaine et assure qu'il « travaille dur pour rendre l'expérience utilisateur encore meilleure », partant donc du principe qu'elle est aujourd'hui satisfaisante.

Mais avec sa suffisance habituelle, il souligne néanmoins qu'il « apprécie les retours des utilisateurs » et que « plus Cartes sera utilisé, plus il s'améliorera ». Autrement dit, sans aller jusqu'à rejeter la faute sur ses utilisateurs comme il l'avait fait du temps de l'antenna gate, Apple demande à ses utilisateurs de prendre leur mal en patience et de ramasser les pots cassés.

01E0000005420551-photo-berlin-antarctique-apple-plans.jpg
Berlin, Antarctique

Une application Google Maps pour iOS ?

Quoi qu'il en soit, de nombreux utilisateurs espèrent que Google lance sa propre application Google Maps pour iOS, comme il l'a fait pour YouTube. Une source « bien placée » du quotidien britannique The Guardian affirme que Google prépare une telle application, « qui finira par apparaitre ».

Plusieurs éléments laissent effectivement penser que Google pourrait laisser mijoter les utilisateurs quelques temps : la publication d'une mise à jour le l'application Android le jour de la sortie d'iOS 6, en guise de pied de nez, mais aussi le fait que Google se délecte de la mauvaise presse dont souffre Apple sur ce plan, selon la même source. Plus Google tardera à lancer sa propre application, plus celle d'Apple sera critiquée, et plus il sera attendu en messie.

Apple pourrait bien la refuser, invoquant la règle interdisant les applications entrant en concurrence avec celles intégrées, mais ce ne serait pas rentable en terme d'image de marque.

À terme, l'éviction du service de Google pourrait s'avérer bénéfique aux utilisateurs, puisque son retour sous forme d'application tierce serait l'occasion de lui apporter toutes les innovations dont elle ne bénéficiait pas jusqu'à iOS 5 (cartes vectorielles, véritable 3D et qui sait guidage ?).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Solutions unifiées : les acteurs du CRM en font des briques
Revue de Web : quand les jeux vidéo partent en vrille !
Live Japon : Sharp, centenaire mais mal portant
Brevets : Apple souhaite faire gonfler la note du verdict américain
L'Iran tenterait de se couper de l'Internet mondial
Alibaba : un spin-off pour Aliyun OS doté de 200 millions
Cybersécurité : face au rapport Bockel, Huawei France fait sa profession de foi
Découverte vidéo de l'iPhone 5
Project Austin : une prochaine application pour Windows 8 inspirée de Courier
Facebook : des offres promotionnelles dans le fil d'actualités
Haut de page