Android : Jelly Bean dépasse les 40%, plus de 5% de smartphones Full HD

02 août 2013 à 17h36
0
Le parc de terminaux Android poursuit doucement mais sûrement son mouvement de modernisation.

000000BE05286704-photo-logo-android-4-1-jelly-bean.jpg

Comme tous les mois, Google a publié aujourd'hui à destination des développeurs les parts de marché des différentes versions d'Android. Aucun smartphone majeur n'est passé de la branche 2.x à la branche 4.x le mois dernier, il n'y a donc pas de révolution dans le classement.

S'il fallait combiner Android 4.1 et Android 4.2 pour supplanter Android 2.3 le mois dernier, Android 4.1 prend désormais l'ascendant à lui tout seul (34 contre 33,1 %). Les deux versions de Jelly Bean combinées dépassent même de peu la barre des 40 %, à 40,5 %. Gingerbread perd lentement du terrain en passant de 34,1 à 33,1 %.

Pour autant, les développeurs qui choisiraient d'utiliser des fonctions exclusives à Android 4.0 ou ultérieur renonceraient toujours à près de 40 % du parc (36,9 %).

01F4000006167428-photo-parts-de-march-d-android-d-but-ao-t-2013.jpg

Notons pour conclure que les terminaux de taille normale et à écrans très haute résolution, c'est-à-dire essentiellement les smartphones à écrans Full HD — tels que le Samsung Galaxy S4, le HTC One ou le Sony Xperia Z — représentent déjà 5,7 % du marché.

01F4000006167430-photo-parts-de-march-d-android-d-but-ao-t-2013.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top