Un super ballon de la NASA en perdition dans le ciel ?

Par Dimitri PAVLENKO
le 06 mai 2017
 0
Lancé fin avril depuis la Nouvelle Zélande, ce ballon est censé parcourir le monde 34 km au-dessus de nos têtes, pour collecter des données sur les particules cosmiques à ultra-haute énergie. Mais après trois jours seulement de navigation, le ballon a brutalement perdu de l'altitude.

La Nasa assure cependant que la mission n'est pas compromise.

Une fuite dans le tissu



Quand ça ne veut pas... C'est sans doute ce que doivent se dire les ingénieurs de la Nasa en charge du programme Super Balloon. Il avait déjà fallu attendre la huitième tentative pour que ce ballon de la taille d'un stade de football réussisse à s'envoler. Mais après seulement trois jours de navigation, ce dernier, que vous pouvez découvrir en vidéo ci-dessous, a brutalement perdu de l'altitude lors de la traversée d'une tempête froide.



Cet immense ballon avait pourtant été conçu pour garder une altitude stable malgré les variations de température. Il semble qu'il ne se comporte finalement pas comme prévu... La Nasa soupçonne une fuite dans la membrane extérieure, alors que le ballon est en train de survoler l'océan Pacifique.

01F4000008480654-photo-application-nasa.jpg


Exploration à bas coût



Grand comme un terrain de foot, le Super Balloon est si lourd qu'il a fallu l'aide d'un ballon plus petit fixé au-dessus de lui pour hisser l'énorme masse de tissu dans le ciel, afin de rendre le gonflage possible. L'objectif du ballon est de partir à la recherche des rayons cosmiques à ultra haute énergie, qui proviennent d'au-delà notre système solaire. Lorsqu'ils pénètrent notre atmosphère, ces rayons génèrent une fluorescence, que le ballon pourra observer de près pour mieux comprendre ces visiteurs venus de l'espace profond.

La technologie du ballon atmosphérique a l'avantage d'être à bas coût. Si l'expérience de cette année rencontre quelques difficultés, un autre ballon avait volé avec succès l'an dernier et permis d'emporter dans la haute atmosphère près de 2,5 tonnes de matériel.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top