La NASA envoie 3 Nexus One en orbite

26 avril 2013 à 17h57
0
La NASA a indiqué avoir envoyé 3 smartphones en orbite autour de la Terre afin qu'ils deviennent en quelque sorte des satellites « low-cost ». Ces trois PhoneSats s'avèrent être des Nexus One, sous Android.

La NASA a indiqué en début de semaine avoir mené à bien une mission plutôt originale, à savoir embarquer dans un lanceur Antares d'Orbital Sciences Corp trois Nexus One de Google-HTC afin de les déployer en orbite (la fusée ayant également lancé un simulateur de masse du cargo spatial Cygnus). Ces smartphones n'ont alors pas seulement l'ambition de devenir à leur tour des déchets spatiaux mais doivent servir, selon l'organisme, de satellites « low-cost ».

01C2000005937650-photo-sans-titre-1.jpg


L'objectif de la NASA est en fait de déterminer si un objet de consommation courante peut devenir, d'une manière ou d'une autre, utile à l'observation de notre planète. Plusieurs stations de réception sont présentes au sol afin de faire un point régulier sur l'état de fonctionnement des appareils. Par contre, les smartphones devraient, selon les estimations, ne rester en orbite que pendant deux semaines.

Ces satellites enverront donc des données sur leur état de fonctionnement et tenteront de prendre des clichés de la Terre. La NASA indique à ce titre qu'elle publiera des photographies sur le site phonesat.org. Elle précise aussi que les Nexus ont été légèrement modifiés. Ils embarquent ainsi une batterie externe lithium-ion ainsi qu'un émetteur radio plus puissant, capable d'envoyer des messages depuis l'Espace. Enfin, la fonction permettant aux terminaux d'émettre ou de recevoir des appels a été désactivée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top