Spotify veut monnayer une meilleure visibilité des artistes contre une baisse de leurs revenus

03 novembre 2020 à 10h49
5
Spotify © © shutterstock

La plateforme de streaming audio va permettre aux artistes et labels musicaux d'influencer ses algorithmes de recommandation.

Pour assurer leur promotion, les artistes pourront mettre en avant un titre spécifique dans les sections Radio et Lecture automatique. Le revers de la médaille : Spotify grignotera leur pourcentage.

Une bulle d'écoute algorithmée

Spotify propose chaque semaine de nouveaux morceaux et artistes à découvrir pour les auditeurs via ses recommandations personnalisées.

Pour cela, les algorithmes de la plateforme de streaming audio analysent des milliers de signaux qu'émettent les utilisateurs. Parmi eux : les artistes écoutés, le genre, la longueur et le tempo des musiques, les morceaux enregistrés sur les playlists, mais aussi les habitudes d’écoute d'utilisateurs aux goûts musicaux similaires, la date de sortie d’une chanson, etc.

spotify recommandations

Mais si les usages des auditeurs sont passés au peigne fin, ce raisonnement « enferme » chaque utilisateur dans son profil d'écoute, comme dans une sorte de bulle (un auditeur écoutant principalement du rap francophone sur Spotify aura principalement des recommandations de rap francophone).

À l'inverse les artistes sont complètement dépendants des algorithmes de la plateforme… et n’ont pas l’occasion de véritablement promouvoir leur travail auprès de nouveaux publics.

Influencer les recommandations Spotify

Pour y remédier, Spotify a décidé d'expérimenter un nouveau service. L’objectif ? Permettre aux artistes de prioriser les morceaux qu’ils souhaitent mettre en avant : une chanson particulière, l’anniversaire d’un album, un morceau qui est devenu viral (à l’image de Dreams de Fleetwood Mac, qui est remonté en tête des charts 43 ans après sa sortie grâce à une vidéo TikTok ). Concrètement, cette fonctionnalité permettra aux artistes et labels d’influencer les algorithmes de recommandation.

Et en échange ? Spotify diminuera leurs royalties (la part reversée à un artiste à chaque écoute d'un de ses morceaux). La plateforme n’a pas précisé à quel pourcentage serait porté cette nouvelle fonctionnalité, mais l’idée est de le « calibrer afin que le plus grand nombre de groupes, d’artistes et de labels puissent trouver le succès » a déclaré la compagnie suédoise à The Verge.

Pour l’instant, ce nouveau service devra se contenter des sections Radio et Lecture automatique de la plateforme, qui sont largement utilisées, pour découvrir de nouveaux titres et nouveaux artistes. Si les tests sont concluants, Spotify espère élargir le service à d’autres espaces.

Source : Spotify

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
nicgrover
Principe des vases communicants, moins pour les artistes c’est plus pour les ayants-tous-les-droits… CQFD
BeauJack
Perso je trouve l’idée pas mal. Je suis le parfait exemple de ce qui est cité dans l’article. J’écoute souvent les mêmes artistes ou titres via des playlistes recommandées mais du coup je tourne plus ou moins en boucle et je ne prends jamais le temps de réellement chercher de la nouveauté.<br /> Grâce à ce système je vais peut-être pouvoir découvrir de nouveaux artistes et de nouveaux titres. Le top.
fabien00
Si on peut croire que cela part d’un bon sentiment, je suis persuadé que ce système va tirer les rémunérations des artistes vers le bas… alors que le système actuel était plutôt équilibré et juste. Ce sont les grosses majors et les artistes les plus écoutés qui pourront se permettre de sacrifier une partie de leurs rémunérations sur quelques titres pour renforcer leur promotion…
cyrano66
Si les plateformes de streaming voulaient vraiment mettre en avant les artistes ils pourraient proposer à ceux qui le souhaitent plus de contenus sûr l’artiste.<br /> Sa bio, son site, sa discographie commentée, etc.<br /> Alors que là il s’agit plutôt de rémunérer à spotify la promotion d’un artiste.<br /> Mais si ça augmente le volume d’écoute de l’artiste en question, sur le papier c’est gagnant. Surtout pour les pas trop connus.<br /> Les gros a priori n’ont pas besoin de ça.
robert_b
Le système de rémunération de Spotify juste ET équilibré ? Mince alors on m’aurait menti… c’est le moins rémunérateur qui n’a jamais existé ! Ne peut être viable que pour les plus gros qui font des millions d’écoutes, la plupart du temps sans négociation… À part se montrer, 90% des artistes ne s’arrondit même pas ses fins de mois avec ce truc… C’est pire que des macs.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Cette intelligence artificielle tranche à savoir si les choses sont de gauche ou de droite, comment ? Mystère
Spam téléphonique et CPF : bientôt la fin !
Clubic recrute un(e) rédactrice/rédacteur high tech, chargé(e) de l’actualité
Économie d'énergie : comment votre opérateur veut faire baisser la tension
Mountain s’avance sur le terrain d’Elgato avec ses DisplayPad et MacroPad
PureVPN : Cette belle offre de 5 ans à -86% vous tend les bras !
Effet Streisand pour Konbini, condamné après avoir essayé de cacher ses actionnaires
Bientôt la fin des trottinettes en libre-service à Paris ? Les opérateurs sur la sellette
Attention : c'est la saison des impôts et le phishing est de plus en plus réaliste
Ces 3 antivirus à prix réduits font partie des incontournables du marché !
Haut de page