Spotify veut monnayer une meilleure visibilité des artistes contre une baisse de leurs revenus

La plateforme de streaming audio va permettre aux artistes et labels musicaux d'influencer ses algorithmes de recommandation.

Pour assurer leur promotion, les artistes pourront mettre en avant un titre spécifique dans les sections Radio et Lecture automatique. Le revers de la médaille : Spotify grignotera leur pourcentage.

Une bulle d'écoute algorithmée

Spotify propose chaque semaine de nouveaux morceaux et artistes à découvrir pour les auditeurs via ses recommandations personnalisées.

Pour cela, les algorithmes de la plateforme de streaming audio analysent des milliers de signaux qu'émettent les utilisateurs. Parmi eux : les artistes écoutés, le genre, la longueur et le tempo des musiques, les morceaux enregistrés sur les playlists, mais aussi les habitudes d’écoute d'utilisateurs aux goûts musicaux similaires, la date de sortie d’une chanson, etc.

Mais si les usages des auditeurs sont passés au peigne fin, ce raisonnement « enferme » chaque utilisateur dans son profil d'écoute, comme dans une sorte de bulle (un auditeur écoutant principalement du rap francophone sur Spotify aura principalement des recommandations de rap francophone).

À l'inverse les artistes sont complètement dépendants des algorithmes de la plateforme… et n’ont pas l’occasion de véritablement promouvoir leur travail auprès de nouveaux publics.

Influencer les recommandations Spotify

Pour y remédier, Spotify a décidé d'expérimenter un nouveau service. L’objectif ? Permettre aux artistes de prioriser les morceaux qu’ils souhaitent mettre en avant : une chanson particulière, l’anniversaire d’un album, un morceau qui est devenu viral (à l’image de Dreams de Fleetwood Mac, qui est remonté en tête des charts 43 ans après sa sortie grâce à une vidéo TikTok ). Concrètement, cette fonctionnalité permettra aux artistes et labels d’influencer les algorithmes de recommandation.

Et en échange ? Spotify diminuera leurs royalties (la part reversée à un artiste à chaque écoute d'un de ses morceaux). La plateforme n’a pas précisé à quel pourcentage serait porté cette nouvelle fonctionnalité, mais l’idée est de le « calibrer afin que le plus grand nombre de groupes, d’artistes et de labels puissent trouver le succès » a déclaré la compagnie suédoise à The Verge.

Pour l’instant, ce nouveau service devra se contenter des sections Radio et Lecture automatique de la plateforme, qui sont largement utilisées, pour découvrir de nouveaux titres et nouveaux artistes. Si les tests sont concluants, Spotify espère élargir le service à d’autres espaces.

Source : Spotify

Modifié le 03/11/2020 à 10h49
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Jachère : votre chronique SF découvre une Terre hors du temps
Twitch a 10 ans : retour sur un pionnier du stream en direct et sur l'avenir de la plateforme
Asus ROG sort son premier manga dédié au... streaming ! Découvrez les premiers chapitres
Eden : à la recherche du paradis au cœur d'une pandémie
LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ?
Le puzzle game atmosphérique Lego Builder's Journey se montre en ray tracing avant sa sortie sur PC et Switch
Oxygène : plongée en apnée à la recherche d'identité
Terre… Siècle 24 : l’humanité face à l’IA responsable de son déclin
Escale à Yokohama : la douce torpeur d'après la fin du monde
Sunshine : une quête de sens à la surface du Soleil
Haut de page