Grooveshark : nouvelle version du service de streaming de musique

18 octobre 2012 à 15h27
0
Grooveshark, le controversé service de musique à la demande, a annoncé et lancé hier la nouvelle version de son site Internet, qui inaugure une nouvelle maquette mais aussi et surtout de nouvelles fonctionnalités, inspirées des ténors du genre.

0140000005469999-photo-nouvelle-version-de-grooveshark.jpg

La légalité de Grooveshark est contestée dans plusieurs pays, car le service n'a pas ou plus d'accords avec les maisons de disques. Il repose en fait sur le même principe qu'un service comme YouTube, c'est-à-dire qu'il met à disposition les fichiers soumis par les internautes, en se rangeant derrière le statut d'hébergeur. Il dispose ainsi de morceaux voire même d'artistes dont sont privées les plateformes concurrentes.

Malheureusement cette grande force constitue également sa grande faiblesse, indépendamment des considérations légales, puisque son catalogue inédit comprend d'innombrables doublons, et n'offre aucune garantie en terme de qualité.

Grooveshark s'aligne sur la concurrence

La nouvelle version de Grooveshark s'aligne quoi qu'il en soit avec la concurrence. Le service mise pour commencer sur la découverte, au travers d'une nouvelle page d'accueil offrant des recommandations ou de radios personnalisées. Il repose pour ce faire sur l'historique de l'utilisateur.

Grooveshark inaugure également une nouvelle fonctionnalité sociale : une barre latérale affichant la musique qu'écoutent ses amis Facebook et Twitter, comme sur Spotify. Les utilisateurs peuvent également partager de la musique sur ces réseaux sociaux.

Le service lance enfin un tableau de bord à destination des artistes. À défaut de leur verser des dividendes, le service leur permet de découvrir qui sont leurs auditeurs ainsi que diverses statistiques liées à leur musique. Cocasse !

00F0000005470001-photo-nouvelle-version-de-grooveshark.jpg
00F0000005470003-photo-nouvelle-version-de-grooveshark.jpg

La nouvelle version de Grooveshark est accessible dès à présent aux détenteurs d'un compte (gratuit). Pour en bénéficier, ils doivent commencer par se connecter, puis se rendre à cette adresse. Des abonnements payants sont proposés, et à défaut d'application pour iOS, le service propose depuis peu une version mobile HTML5 de son site Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia : les ventes de smartphones ont chuté de 63% en un an
Ubuntu 13.04 sera baptisé Raring Ringtail
Enfants employés chez Foxconn : Nintendo s'en mêle
Google Docs devient un peu plus compatible avec Microsoft Office
Facebook voudrait inciter ses utilisateurs à compléter leur profil
Un hacker français arrêté pour avoir piraté 17000 smartphones Android
Foxconn explique les retards de livraisons de l'iPhone 5
Alto : AOL repense la gestion des courriers électroniques
Royaume-Uni : Apple perd une procédure d'appel contre Samsung
AOC myPlay i2757Fm : un moniteur MHL de 27 pouces
Haut de page