Et si l’Apple Watch vous évitait une crise cardiaque ?

Dimitri PAVLENKO
20 mai 2017 à 09h42
0
Portée au poignet, l'Apple Watch permet grâce à une application de diagnostiquer la fibrillation atriale, le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque, responsable chaque année de 100.000 crises cardiaques dans le monde.

Outre la détection, l'Apple Watch permettrait au patient un meilleur suivi de sa santé et de son traitement.

La force de l'Apple Watch : toujours sur le patient



Et si les montres connectées trouvaient enfin leur utilité ? Dans le domaine de la e-santé, elle stimule l'imagination des chercheurs, qui disposent à travers elle d'un capteur posé en permanence sur leur patient. Créée par trois anciens développeurs en machine learning chez Google, l'application pour iPhone Cardiogram s'est associée à l'Université de San Francisco pour faciliter le diagnostic de la fibrillation atriale, une arythmie cardiaque très répandue et cause de nombreuses crises cardiaques.

La médecine contemporaine traite relativement facilement les troubles du rythme cardiaque. En revanche, leur détection est difficile. Elle suppose d'appareiller le patient sur une longue période de temps, ce qui s'avère compliqué. Portée au poignet tout au long de la journée, une simple Apple Watch résout aisément le problème de la collecte des données.

01F4000008615256-photo-gear-s3-apple-watch.jpg


Un algorithme fiable à 97 %



Baptisé mRhythm, le projet conjoint de Cardiogram et de l'Université de San Francisco a déjà permis de collecter les données issues de 6.158 utilisateurs de l'app Cardiogram. Ces datas ont ensuite nourri le réseau neuronal d'une intelligence artificielle selon la méthode du deep learning dite semi-supervisée. Grâce à cette matière, l'IA sait aujourd'hui identifier les irrégularités cardiaques avec un degré de fiabilité de 97 %.

Le succès de mRhythm apporte la preuve, s'il en était encore besoin, que des appareils grand public comme l'Apple Watch seront demain des auxiliaires médicaux performants. Cardiogram précise toutefois que la montre en elle-même n'est au final qu'un simple capteur. L'interprétation des données dépend tout entière de l'algorithme à qui les données sont confiées. Cardiogram imagine demain d'autres utilisations possibles pour les patients atteints de trouble du rythme cardiaque : un suivi personnalisé du traitement et des rappels de bonne pratique via des notifications ciblées.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top