Un processeur alimenté par des fréquences radio pour des appareils connectés sans batterie

Mathieu Grumiaux Contributeur
17 janvier 2019 à 08h56
0

La société Wiliot a présenté un processeur mobile qui n'a pas besoin de batterie pour être alimenté. Cette puce révolutionnaire intéresse déjà de grands groupes comme Samsung et Amazon.

L'Internet des Objets (ou IoT) est le prochain marché sur lequel les entreprises tech travaillent d'arrache-pied. Dans quelques années des millards d'appareils seront reliés au réseau, que ce soit dans le domaine de la domotique, de la santé, ou encore des produits vestimentaires. Seul problème : tous ces produits connectés nécessitent une alimentation électrique générée par une batterie, un domaine technologique qui n'a pas particulièrement avancé ces dernières années.

Une puce auto-alimentée qui ne nécessite aucune batterie

L'entreprise Wiliot a peut-être la solution pour contourner ce problème d'alimentation. La startup vient de présenter un processeur minuscule et auto-alimenté : pour fonctionner, celui-ci récupère l'énergie à travers les ondes Wi-Fi, cellulaires et Bluetooth présentes autour de lui.

La puce peut ensuite alimenter un processeur ARM, connecté à une puce Bluetooth et à un ensemble de capteurs. Elle peut, selon Wiliot, servir à n'importe quel appareil connecté et pourra être intégrée aux plus petits objets ou systèmes vestimentaires. Le composant est également capable d'analyser des mesures comme la température ou la pression de l'air, d'indiquer un lieu et de transmettre les données dans le cloud, via une connexion avec un smartphone équipé d'un dispositif Bluetooth connecté à Internet.

Les premiers produits équipés pourraient arriver d'ici 2020

La startup donne des cas concrets d'usage, comme signaler à une machine à laver intelligente les réglages optimaux pour le lavage, ou encore commander automatiquement un aliment lorsque la puce détecte que celui-ci manque au frigo. Les différents capteurs atmosphériques peuvent également donner un suivi détaillé de l'état de produits en construction sur une chaîne de fabrication.

Le procédé développé par Wiliot intéresse énormément les géants de la tech. Samsung et Amazon ont déjà investi dans la société, valorisée dès à présent à 120 millions de dollars. La puce devrait être disponible dès cette année, de manière limitée, avant une commercialisation plus massive dès 2020.

Source : The Verge

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top