Des objets connectés qui ne nécessitent pas de batterie

10 novembre 2018 à 17h31
4
RFID modifié université de Waterloo
© Université de Waterloo

Des chercheurs ont mis au point une technologie permettant à des objets de communiquer des informations sans avoir besoin de source d'alimentation. Le procédé, très simple selon eux, consisterait à modifier des tags RFID.

Les promesses offertes par les objets connectés les rendent de plus en plus incontournables. Mais la question de leur autonomie demeure. Après Enerbee, et sa solution de génération d'énergie à partir du mouvement, des chercheurs de l'université de Waterloo, au Canada, ont fait un nouveau pas vers des objets connectés sans batterie, grâce à une toute autre technologie.

Hacker des puces RFID

Leur méthode s'appuie sur la RFID (Radio Frequency Identification), technologie largement utilisée dans les secteurs de la grande distribution, des transports ou pour les cartes bancaires. Traditionnellement, ces « radio-étiquettes » servent à communiquer une identité et un emplacement. Mais les scientifiques ont détourné cet usage.

Pour cela, ils ont « simplement » découpé une partie de l'antenne de l'étiquette RFID, et l'ont remplacée par un capteur. Dans leur expérience, ils ont utilisé un phototransistor, un appareil sensible à l'intensité lumineuse. En parallèle, ils ont développé un algorithme capable d'interpréter les signaux de ce capteur, formant ainsi un dispositif global s'adaptant à la luminosité de la pièce.

IoT For Dummies

Pour d'autres applications, l'équipe aurait également pu utiliser une thermistance, capteur réagissant à la température. Un autre exemple de détournement de la RFID pourrait être de positionner un bouton à la place du capteur, ce qui transformerait l'étiquette en un clavier miniature.

Dans tous les cas, les auteurs de l'étude insistent sur la facilité à créer un objet connecté, uniquement en hackant un tag RFID. « Tellement simple qu'un débutant peut y arriver », ont-ils indiqué. Simple, mais il fallait y penser.

Source : Université de Waterloo
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
KlingonBrain
C’est beau d’inventer… ce qui existe deja. Par exemple, les stylets et souris pour les tablettes wacom. Et en plus, c’est vraiment pas nouveau.
vadm_clmnt
Pas le même fonctionnement
xeno
ne pas confondre hack et invention, de plus l’article ne parle d’invention
tampigns
Je ne trouve pas ca comparable avec ce qui est présenté ici
tampigns
C’est un hack qui pourrait facilement être intégré dans la norme
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

5 millions de Français regardent la TV sur internet, une hausse énorme
⚡ Samsung Galaxy S7 32 Go à 184 euros pour le Single Day !
11 novembre 1918 : revivez demain le discours historique de Clemenceau en VR 360°
Élections : le vote par smartphone pourrait-il devenir une réalité ?
2024 risque de ressembler au livre 1984 d'Orwell, selon le président de Microsoft
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page