VivaTech : Sunday reconnecte les générations avec sa télécommande sociale

Par
Le 25 mai 2018
 0
Présents sur le salon Vivatech, qui rassemble en ce moment à Paris les start-ups innovantes et les géants du digital, les Bordelais de Sunday veulent briser les barrières générationnelles. Avec leur « télécommande sociale », la start-up entend reconnecter les seniors avec les nouvelles générations.

Quiconque a déjà essayé d'inscrire une personne âgée sur un réseau social sait que ce n'est pas chose aisée. La fracture numérique rend le moindre apprentissage hasardeux pour les plus de 60 ans. Une problématique que les acteurs de la silver tech ont bien compris, et que les Bordelais de Sunday tentent de résoudre avec leur télécommande.

sunday vivatech


Soleil contre cœur


« Difficile pour les seniors qui ne sont pas connectés de se tenir au courant de ce que fait la famille », explique Yoann, cofondateur de Sunday. Sorte de carte postale 2.0, la télécommande sociale fonctionne comme un boîtier à relier en HDMI à son téléviseur, sur lequel on peut envoyer photos, vidéos et messages vocaux via une application pour smartphone.

À chaque nouvel envoi, la télécommande, conçue en forme de cœur, s'illumine, et permet à l'utilisateur de consulter l'envoi et « d'envoyer de l'amour » en retour. Des éléments de langage bienveillants qui rompent avec le vocable souvent inapproprié et paradoxalement enfantin des produits à destination des seniors.

sunday logo


Avec 22% de Français souffrant d'isolement, et près de 25% des petits-enfants qui déclarent ne jamais voir leurs grands-parents, Sunday a un marché solide sur lequel s'appuyer pour son lancement, prévu pour Noël. Les précommandes sont déjà lancées : la télécommande sociale sera commercialisée à 99€, ou 79€ si vous commandez avant le 31 juillet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Objets connectés

scroll top