Le service Vélib' devient gratuit pendant la durée du confinement

01 avril 2020 à 12h32
0
Velib

Dès le 1er avril, les trajets en Vélib' d'une durée d'une heure maximum deviennent gratuits pour les utilisateurs. Un moyen pour le service de « participer, à sa manière, à l'ensemble des efforts déployés pour endiguer l'épidémie de coronavirus ».

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de coronavirus, « le Syndicat Autolib' Velib' Métropole (SAVM) annonce la gratuité des trajets de moins d'une heure pour toutes les personnes qui sont amenées à devoir se déplacer en Métropole », apprend-on dans un communiqué de presse officiel.


Le nombre de courses en chute libre

En clair : les Vélib' aussi bien mécaniques qu'électriques ne sont plus payants lors d'un trajet d'une durée maximale d'une heure, quel que soit le type d'abonnement annuel, et ce pendant toute la durée du confinement. « Les montants correspondant à des courses d'une durée inférieure à 1 heure effectuées depuis le 17 mars et qui auraient déjà été prélevés seront remboursés », ajoute le document.

Velib

« Velib' Métropole participe, à sa manière, à l'ensemble des efforts déployés pour endiguer l'épidémie de coronavirus en offrant une option supplémentaire de transport à celles et ceux qui assurent des services essentiels à notre quotidien », peut-on lire. Cette pandémie qui confine l'ensemble de la population française a logiquement eu un impact sur le nombre de courses effectuées quotidiennement : de 85 000 début mars à 15 000 aujourd'hui.


Une activité accrue autour des établissements hospitaliers

En conséquence, le nombre de vélos sur le terrain a été revu à la baisse. Le service a cependant observé une « augmentation très significative de la part des trajets depuis ou à destination des principaux établissements hospitaliers », qui représentent 20 % des déplacements. « Une attention renforcée est portée à la régulation des 70 stations identifiées dans ces zones », indique le communiqué.

Cette gratuité pourrait ainsi servir au personnel médical actuellement sur le pied de guerre pour soigner les cas sévères de Covid-19. À ce titre, les soignants parisiens peuvent d'ailleurs profiter de 300 ZOE électriques mises à leur disposition par Renault, qui souhaite ici participer à l'effort collectif déjà observé sur le territoire.

Source : communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Derniers actualités

Google Pixel 7 Pro : on connaît même ses performances (et ce n'est pas mal du tout)
Un système d'exploitation pour la Nintendo NES ? Mais quelle est cette magie noire ?!
Amazon Prime Day : les super promos Amazon sont de retour !
Le smartphone Google Pixel 6a est en nette baisse sur Amazon
Entre le rachat de Twitter et son X App : quels sont vraiment les projets d'Elon Musk ?
Benchmark : 3DMark ajoute un nouveau test pour le XeSS d'Intel
Intel Arc A750 et A770 : faut-il les acheter ? Que disent les premiers tests ?
Conférence Google Pixel : smartphone, montre intelligente, à quoi s'attendre (et comment la regarder) ?
Lancez-vous dans la maison connectée avec ce pack Echo Dot 3 + prise connectée à -51%
Comment Spotify compte chasser la désinformation de ses podcasts
Haut de page