Bird et Lime poursuivis par un collectif de défense des droits des personnes handicapées

le 23 janvier 2019 à 10h46
0
Lime

Aux États-Unis, une action en justice a été lancée à l'encontre de plusieurs sociétés de partage de trottinettes électriques, telles que Bird et Lime. En cause : la difficulté pour les personnes handicapées de circuler sur les trottoirs, à cause du stationnement intempestif de ces moyens de transport.

Si vous habitez dans une ville où sont disponibles les trottinettes électriques Bird ou Lime, vous avez probablement constaté leur stationnement parfois anarchique. Et ce qui n'est qu'un désagrément lorsqu'on se déplace à pied peut constituer une véritable entrave à la circulation pour les personnes en situation de handicap.

Les personnes en situation de handicap empêchées de circuler


Par conséquent, une plainte a été déposée contre la ville de San Diego, en Californie (États-Unis), ainsi que contre plusieurs entreprises, dont Bird et Lime. Il s'agit d'un recours collectif, initié par un groupe de défense des droits des personnes en situation de handicap.

Selon les plaignants, la présence de trottinettes électriques, laissées n'importe où, empêcherait une partie des usagers d'accéder normalement aux trottoirs, aux passages piétons, ou encore aux arrêts de transports en commun. Ils accusent également les sociétés de ne rien faire pour résoudre le problème, pourtant connu.

En conséquence, la partie civile demande l'interdiction des trottinettes électriques, en mouvement ou en stationnement, sur les zones considérées comme piétonnes.

Les plaintes se multiplient


Cette affaire n'est cependant pas une première aux États-Unis. En effet, dans le comté de Los Angeles, une association de piétons a intenté une action en justice, estimant avoir subi des blessures causées par des trottinettes abandonnées. De même, le mois dernier, la famille d'un homme mortellement blessé par un engin défectueux de Lime, à Dallas, a porté plainte contre cette entreprise, ainsi que contre Bird et Segway.

Aucune d'entre elles n'a souhaité réagir à ces affaires dans l'immédiat. Lime a toutefois souligné qu'elle mettait la sécurité au cœur de ses préoccupations. Il y a deux mois, la société avait d'ailleurs annoncé investir 3 millions de dollars pour une nouvelle campagne de sensibilisation. Une mesure qui pourrait s'avérer insuffisante aux yeux de la loi.

Rappelons qu'en France, la ministre des Transports Elisabeth Borne a demandé à interdire l'utilisation des trottinettes électriques en libre service sur les trottoirs.

Source : Ars Technica
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur tapis de souris gamer ?
⚡ Bon plan : AUKEY Hub USB 3.0 4 Ports à 8,99€ au lieu de 14,99€
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
scroll top