Secretum : une nouvelle messagerie décentralisée qui supporte le trading in-app

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
23 novembre 2021 à 15h05
0
Secretum
© Secretum

Parmi les dizaines d’applications de messagerie instantanée sur le marché, certaines sont sujettes à des piratages et des fuites de données. La raison principale ? Les conversations sont stockées sur le Cloud et peuvent être piratées. Secretum, né du travail de développeurs et d’experts en cybersécurité lithuaniens, propose un service de messagerie décentralisée ultra confidentiel et entièrement dédié aux traders de cryptos, basé sur la blockchain Solana.

Vous pouvez notamment échanger des cryptomonnaies sur cette plateforme en P2P, à condition de posséder un portefeuille de cryptomonnaie.

Une inscription anonyme et pas de données sur le Cloud

Ce que revendique le plus clairement Secretum, c’est d’offrir un service entièrement anonyme, où l’utilisateur n’a pas à renseigner son numéro de téléphone ou son adresse email. Pour trader et échanger des cryptomonnaies avec d’autres participants, vous devrez tout de même posséder une adresse de portefeuille venant d’une autre plateforme de cryptomonnaies .

Dans ses white-papers (résumé des attributs de la marque), Secretum compare ses services avec d’autres messageries comme Telegram , Facebook Messenger et WhatsApp . Secretum ne collecte pas de données utilisateur, pratique l’autodestruction des messages et ne stocke pas les conversations sur le Cloud. Cette messagerie est donc réservée à ceux et celles qui recherchent le plus de confidentialité possible.

Le choix de la blockchain Solana pour supporter cette application est judicieux. Solana est l'une des blockchains les plus rapides du monde en matière de transaction, et elle dispose d’une communauté grandissante de développeurs. Ce réseau fonctionne sur un maillage de nœuds vérifiés et indépendants, ce qui occasionne des frais peu importants lors des transactions.

Une application dédiée à l’échange de cryptos avec SER, un token natif

Secretum se différencie de la concurrence par sa vocation à devenir une place d'échange de cryptomonnaies en peer-to-peer. Nous ne savons pas encore combien d'entre elles sont supportées, mais le bitcoin, le SOL et l'éther sont disponibles à l’échange. L’idée est de pouvoir effectuer ses tâches de trading au jour le jour, sans passer par les inconvénients d’une plateforme d'exchange du type ou Binance ou FTX .

Pour son lancement en octobre 2021, Secretum a annoncé son propre token baptisé « SER ». Il s’agit d’un token déflationniste, qui aura tendance à se raréfier alors que Secretum gagnera des utilisateurs. Il prendra alors de la valeur si cette nouvelle application décentralisée connait le succès.

Source : Secretum.io

Au moment de se lancer dans l'achat, la vente ou le trading de crypto-monnaies comme le Bitcoin, le choix de la plateforme d'exchange n'est pas à faire à la légère. Au-delà des préoccupations sur les frais de transactions et la sécurité, chaque plateforme propose des fonctionnalités variées qui n'intéresseront pas de la même façon un acheteur ponctuel et un trader aguerri. Notre sélection évalue les meilleures plateformes crypto-monnaies et détaille les critères à prendre en considération pour vous lancer en toute sécurité. Quel est le meilleur exchange de crypto-monnaies en novembre 2021 ?
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

realme aura, lui aussi, son smartphone propulsé par un Snapdragon 8 Gen 1
Un iPhone SE 3 pour 2022 ? C'est bien ce qui semble se profiler
Le Xiaomi 12 sera le premier à profiter du Snapdragon 8 Gen1
Le Snapdragon 8 Gen1 officialisé : tous savoir sur le nouveau SoC haut de gamme de Qualcomm
Fairphone 4, téléphone réellement réparable ? iFixit a tranché
Le Honor 60 livre (déjà) tous ses secrets
Selon DxoMark, le realme GT Neo 2 serait le téléphone à choisir si la batterie est un critère de choix pour vous
Le realme GT2 Pro arrive et dévoile un design plutôt audacieux
De nouvelles fuites sur le Galaxy S22 Ultra laissent entrevoir sa fusion avec le Galaxy Note
Pilote de drones ? Nous vous déconseillons d'acheter un Google Pixel 6
Haut de page