Le format d'image WebP s'immisce au sein de Chromium, Gmail et Picasa

24 mai 2011 à 13h36
0
04290698-photo-webp.jpg
Google a récemment annoncé que son nouveau format de compression d'image WebP était désormais embarqué au sein de Gmail, Picasa et Chromium.

Présenté en octobre dernier, WebP se veut un remplaçant au format traditionnel JPEG et, selon Google, il permettrait d'obtenir des images plus légères de 39% environ. En expliquant que « les images et les photos représentent jusqu'à 65% des données transmises par page Web aujourd'hui », les ingénieurs ont ainsi tiré parti de leurs travaux sur le conteneur WebM en utilisant la compression du codec vidéo VP8. A l'instar de JPEG, WebP est un format dit « à perte », c'est-à-dire que pour réduire le poids d'une image, l'algorithme dégradera sa qualité.

Googla annonce cependant avoir optimisé davantage la compression, notamment avec un traitement plus fin de l'image permettant de réduire les effets de crénelage. Rappelons que WebP utilise une compression de type prédictif, capable d'extrapoler la valeur d'un bloc de données à partir de celle des blocs qui l'entourent pour n'encoder que la différence entre la valeur réelle et la prévision réalisée. Au sein du navigateur Chrome 12, le décodage des données est opéré dès le chargement de l'image. Pour l'internaute cela se traduit par un affichage plus rapide. Les ingénieurs expliquent également que l'image est divisée en sections présentant le même taux de compression potentielle. La compression et les filtres appliqués seront donc différents pour chacun de ces segments.

0226000003602646-photo-comparaison-webp-jpeg-selon-google.jpg


Après avoir adopté WebM, le navigateur Opera est aujourd'hui compatible avec WebP. La technologie s'avère notamment satisfaisante au sein du mode Turbo proposé aux internautes ne disposant pas d'une connexion Internet rapide. Directement depuis GMail et Picasa Web il est désormais possible de partager des images au format WebP.

WebP saura-t-il supplanter le format JPEG sur la Toile ? Google reste positif et affirme que plusieurs outils sont d'hors et déjà mis à disposition pour la manipulation d'images adoptant ce format. Ainsi Pixelmator et ImageMagik sont déjà compatibles. Il existe par ailleurs un plugin spécifique pour Adobe Photoshop. Le format peut être lu sur Microsoft Office et Windows Media grâce à un codec disponible sur le système d'exploitation de Microsoft. Les utilisateurs de Mac OS X pourront se tourner par ici. Des paquets sont également mis à disposition pour Linux Debian, OpenSuse, Gentoo et le serveur Apache. Reste à savoir Si Mozilla, Apple et Microsoft souhaiteront intégrer WebP au sein de leurs navigateurs respectifs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-G8 : Google, eBay, Alcatel, moteurs de croissance de l'Economie ?
Déballage du Motorola Atrix accompagné de ses accessoires
Sparkbuy a six mois (et vient d'être racheté par Google)
Microsoft corrige une faille au sein de Hotmail
H2DS, l'éditeur du logiciel Hadopi est en liquidation judiciaire
Sumo et Ultimo : Prixtel fait mieux que la
Le lecteur Miro 4.0 cible les mobinautes sous Android
Lodsys : Apple défend ses développeurs iOS
E-G8 : Nicolas Sarkozy défend sa vision d'un Internet
Un rapprochement en vue entre Groupon et Foursquare ?
Haut de page