Test clavier sans fil green_e Wireless eco : de la frappe écologique ?

08 septembre 2022 à 11h30
8
Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
© Antoine Roche pour Clubic

La dernière proposition de green_e, une petite société française spécialisée dans les accessoires écoconçus pour smartphones & co, est simple : proposer un clavier sans-fil qui respecte (lui aussi) la planète. A-t-il des arguments à présenter au-delà de sa conception écolo ? C'est ce que nous allons voir.

Clavier sans fil green_e Wireless eco USB-A
  • 100 % recyclé et recyclable
  • Plutôt confortable et silencieux
  • Sans-fil performant...
  • Où sont les "# { [ |", etc. ?
  • Placement de quelques touches pas très heureux
  • ... mais uniquement via dongle USB

Depuis 2016, avec ses produits, green_e se donne pour mission de participer à l’économie circulaire. Et c'est ce que l'entreprise continue de faire avec son tout premier clavier sans-fil, puisque celui-ci cherche avant tout à séduire les utilisateurs à la fibre écologique. Ici, pas question d'aller draguer les joueurs à la recherche du dernier produit gaming hautes performances. Nous sommes en présence d'un produit simple et orienté bureautique à 24,99 euros. Notez qu'une version filaire est également proposée chez certains revendeurs.

Mais avec son petit prix et sa conception fondée à 100 % sur des matériaux recyclés (et recyclables), ce clavier ne fait-il pas trop de sacrifices pour être réellement utilisable de manière confortable au quotidien ? C'est ce que nous allons voir dans ce test.

Fiche technique Clavier sans fil green_e Wireless eco USB-A

Format du clavier

Norme du clavier
AZERTY
Localisation du clavier
Français
Format du clavier
Normal
Compact
Non
TKL
Non
Ergonomique
Non
Type d'utilisation
Bureautique

Connectivitée

Sans-Fil
Oui
Technologie de connexion du clavier
RF (ondes radio)
Interface avec l'ordinateur
RF

Ergonomie

Type de touches
Chiclet
Clavier rétroéclairé
Non
Touches Multimédia
Oui
Touches macro
Non
Pavé numérique
Oui
Modulaire
Non
Repose-poignet
Non

Caractéristiques techniques

OS supporté(s)
Microsoft Windows, Apple Mac OS, Linux
Type d'alimentation
AAA (LR03)
Anti-ghosting
Non
USB pass-through
Non

Caractéristiques physiques

Largeur
442mm
Hauteur
140mm
Profondeur
27mm
Poids
490g

Un produit simple et raisonnable

Dès l'emballage, green_e ne fait pas l'erreur d'autres constructeurs de proposer leurs produits « écologiques » dans un packaging qui ne l'est pas. Le clavier (fabriqué en Chine, on ne peut malheureusement pas tout avoir…) arrive empaqueté dans le minimum syndical, sans plastiques ni livret d'instructions. Il faudra en effet flasher un QR code pour en savoir plus. Cela étant, il est difficile de faire plus simple en matière d'utilisation que ce clavier.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
Le packaging est lui aussi écoresponsable. Pas de câble USB, de piles ou de manuel à l'intérieur © Antoine Roche pour Clubic

Pas question non plus d'y trouver le moindre câble USB. Ce clavier sans-fil fonctionne uniquement à l'aide de deux piles AAA (non fournies). Le clavier « basse consommation » nécessitera donc que vous puissiez l'alimenter « une fois tous les 36 du mois » et que vous ayez des piles sous la main.

Certains le considéreront peut-être comme un inconvénient et lui préféreront une prise et un câble USB, quand d'autres y verront une facilité : c'est selon. Gageons que si le clavier dure aussi longtemps sur piles qu'un certain Logitech K400+ par exemple, il vous faudra compter sa longévité en années plus qu'en mois.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
© Antoine Roche pour Clubic

Pas de Bluetooth non plus : ce clavier fonctionne uniquement en 2,4 GHz avec le dongle USB qui peut se ranger au dos. Pour l'utiliser sur un téléphone, une tablette ou un ordinateur aux ports USB déjà occupés, il faudra repasser.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
© Antoine Roche pour Clubic

En ce qui concerne les finitions, n'oublions pas que nous sommes ici sur un clavier d'entrée de gamme. Les plastiques ABS utilisés et leurs différentes textures sont satisfaisants, tandis que la forme des touches est plutôt sympathique. Ainsi, certaines touches du bas du clavier sont légèrement bombées vers le haut, alors que tout le reste est légèrement incurvé vers le bas. Le tout est par conséquent assez confortable à utiliser et silencieux. Pour ce qui est de la durée de vie et du niveau d'usure des plastiques, difficile malheureusement de juger après seulement quelques jours d'utilisation.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
Envie d'un peu de hauteur ? C'est possible © Antoine Roche pour Clubic
Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
Deux piles AAA sont nécessaires © Antoine Roche pour Clubic

Quelques défauts et sacrifices

Seule la barre d'espace fait malheureusement un peu de bruit à cause d'un léger jeu. Autre défaut, de placement cette fois, la touche de mise en veille et celle pour rallumer l'ordinateur sont placées juste au-dessus de la touche de retour en arrière. Attention donc aux mauvaises manipulations. D'autant qu'avec des touches espacées, larges et inspirées de celles des ordinateurs portables, le clavier demandera probablement un petit temps d'adaptation pour bien placer ses doigts. Ce test a cependant été rédigé avec la solution de green_e, et il n'aura fallu que quelques heures pour prendre le pli. En revanche, il est vraiment dommage de ne pas avoir affiché les symboles ALTGR sur les touches numériques (#, {, [, etc.).

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
Les patins empêchent malheureusement à peine la glisse © Antoine Roche pour Clubic

De plus, la touche entrée manque un peu de hauteur, et pour ce prix, il faudra évidemment faire une croix sur des touches multimédia dédiées. Cependant, deux touches Fn permettent de profiter de fonctions secondaires sur les touches F1 à F12. Avec un peu de gymnastique des doigts, il est ainsi possible de gérer rapidement le volume, la musique ou encore d'ouvrir son application e-mail, par exemple.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche

© Antoine Roche pour Clubic

Outre des classiques voyants Num, puisqu'un pavé numérique est de la partie, et Caps, le clavier sans-fil écoconçu de green-e (qui aurait décidément mérité un « vrai » nom) propose un voyant pour indiquer quand il est temps de changer les piles. Un indicateur plus précis aurait été apprécié, mais une fois encore il ne faut pas perdre de vue le prix du produit. En revanche, croire qu'un voyant est allumé alors qu'en réalité, c'est son voisin qui brille et qui « déborde », ce n'est pas idéal.

Clavier éco-conçu green_e © Antoine Roche
© Antoine Roche pour Clubic

Notons enfin que le clavier s'éteint très rapidement s'il n'est pas utilisé pour économiser de l'énergie. Il est à nouveau pleinement opérationnel dès la première pression d'une touche. En prenant cela en compte, de même que sa portée de plusieurs mètres, il apparaît clair que green_e n'a en tout cas pas rogné sur la qualité et les performances de sa technologie sans-fil.

Clavier sans-fil écoconçu green_e : l'avis de Clubic

7

Le clavier sans-fil écoconçu de green_e est honnête. Pour son petit prix, il propose une solution sans-fil tout à fait satisfaisante. Agréable et silencieux, il conviendra aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels qui souhaiteraient s'équiper sans se ruiner, tout en faisant un geste pour la planète.

Attention en revanche à avoir des piles sous la main, maintenant qu'elles se font de plus en plus rare dans nos appareils.

Les plus

  • 100 % recyclé et recyclable
  • Plutôt confortable et silencieux
  • Sans-fil performant...

Les moins

  • Où sont les "# { [ |", etc. ?
  • Placement de quelques touches pas très heureux
  • ... mais uniquement via dongle USB
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
twdmnd
Faut arrêter avec cette pseudo écologie à deux balles… si on veut vraiment être écolo on achète un clavier d’occasion, ils n’ont absolument pas changé depuis des décennies, quel intérêt d’en acheter un neuf ? À la rigueur pour les entreprises qui cherchent à s’équiper en grande quantité (mais quelle entreprise investirait dans des claviers à piles ?), sinon c’est juste une grosse blague.
MattS32
Un mauvais point pour un clavier censé être écologique et durable : le marquage des touches est imprimé. Pour mieux durer il faudrait qu’elles soient gravées.<br /> twdmnd:<br /> (mais quelle entreprise investirait dans des claviers à piles ?)<br /> J’ai connu ça, sur un site d’une centaine de personnes, c’est pas si compliqué à gérer, si l’autonomie n’est pas trop ridicule. Un chargeur et quelques piles de rabe au scrétariat, et quand tes piles sont vides tu vas voir la secrétaire pour les échanger contre des piles chargées.
leje
100% recyclé et recyclable ? Vraiment ? Il n’y a pas d’électronique ?
octokitty
Pour éviter les déchets récurrents, éviter le sans fil. Puis la pollution électromagnétique est déjà assez omniprésente, et ça limite les risques d’écoute de la saisie si la connexion n’est pas chiffrée.<br /> Pour le solaire + accu, la production de ces composants en font des pièces probablement les plus polluantes.<br /> Manque plus qu’à concevoir un clavier à dômes facilement ouvrable/réparable en cas de versement accidentel de café ou de boissons sucrés. Logitech avait lancé les claviers lavables à l’eau, mais dans certains cas, la qualité de frappe reste toujours affectée après séchage.
Nymoi
Ils ne font plus de claviers blancs ou qu’on voyait bien les caractères, la nuit, quand on n’éclaire pas la pièce avec 35 halogènes !<br /> Le clavier noir que j’ai, les caractères ne sont même pas blancs, mais gris !
julla0
En filaire et avec toutes les touches, ca aurait été top!
julla0
Et pour celui qui veut pas acheter un vieux clavier dégueulasse?
Doss
Rien que le faite qu’il soit sans fil et donc a pile rend le clavier pas très écologique.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test de l’iPhone 14 Pro Max d’Apple : une gélule pour faire passer la pilule
Test Nokia G60 5G : un smartphone « éco-responsable » qui ne vise pas plus haut que la moyenne
Test HP Spectre x360 14 : un 2-en-1 élégant, aux nombreuses vertus
Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Haut de page